fbpx

Connaissez-vous ce théâtre ouvert en 1827 caché dans le passage Choiseul ?

Par clementine

Ouvert pour la première fois en 1827, ce théâtre, situés à l’entrée majestueuse de l’un des plus beaux passages couverts, est un témoin de l’évolution de cet art au fil des siècles. 

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une salle mythique

L’histoire des Bouffes Parisiens commence en 1827 avec le magicien et ventriloque Louis Comte qui ouvre une salle dans le quartier Choiseul avec un double accès par la rue Neuve-Ventadour, aujourd’hui rue Monsigny, et une autre entrée passage Choiseul. Après un arreté qui interdit de faire jouer les enfants, le théâtre s’offre une nouvelle vie de courte durée entre les mains du fils du créateur, Charles Comte, mais c’est véritablement en 1855, lorsque Jacques Offenbach investit l’adresse pour y établir son théâtre d’hiver que le lieu prend toute son ampleur. L’éminent artiste dirige alors un petit théâtre, une sorte de baraque précaire, du nom des Bouffes Parisiens sur les Champs Elysées. Il apprécie tant le lieu, et notamment sa place centrale à deux pas des Grands Boulevards, quartier des théâtres, qu’il l’investit alors de manière définitive. Les Bouffes Parisiens gagnent en popularité et ne désemplissent pas. 

Pendant les années suivantes, le théâtre a vu passer bon nombre de directeurs talentueux, notamment le comédien Jean-Claude Brialy de 1986 à 2007.

Une magnifique salle à l’italienne

Avec sa forme en fer à cheval classique, sa majestueuse coupole, ses balcons ornés et ses typiques fauteuils rouges, le théâtre, qui peut accueillir 600 personnes, est un parfait exemple des salles à l’italienne. Malgré les changements culturels et les défis économiques, les Bouffes Parisiens ont réussi à préserver leur caractère intemporel. Les rénovations successives ont préservé l’architecture élégante qui participe à l’aura particulière du lieu. Chaque siècle a vu ce théâtre écrire une nouvelle page de son histoire, inscrivant son nom dans la lignée des institutions culturelles parisiennes.

Une programmation éclectique

Au fil du temps et sous les différentes directions, le théâtre a programmé une large variété d’oeuvres et s’est aventuré dans bien des styles, tout en laissant tout de même une large place à la comédie et au théâtre musical. Les Bouffes Parisiens ont traversé les époques en s’adaptant aux évolutions artistiques.  Jean Gabin, Edwige Feuillère, Arletty, Michel Simon, Pierre Fresnay, Jean Marais, Edith Piaf, Jeanne Moreau… De grands noms ont ainsi foulé ses planches. Aujourd’hui encore, les Bouffes Parisiens continuent de jouer un rôle crucial dans la scène théâtrale contemporaine. La programmation actuelle mêle habilement les classiques revisités, les créations contemporaines et les pièces novatrices. Le théâtre demeure ainsi un lieu de création dynamique, offrant à son public un éventail toujours renouvelé de spectacles captivants.

Théâtre des Bouffes Parisiens, 4 rue Monsigny, 75002 Paris