fbpx

Pourquoi une surprenante façade parisienne est-elle associée aux ruines de Pompéi ?

Pompéi © Iryna Shpulak, Adobe Stock
Par Lola

La rédac’ a cherché rien que pour vous la façade la plus atypique de Paris, et nous sommes tombés sur la perle rare : un immeuble dont la façade en ruine rappelle la triste tragédie ayant frappé Pompéi il y a des milliers d’années. La seule différence, c’est que le bâtiment parisien est bel et bien intact. On vous explique tout !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

La façade la plus atypique de Paris ?

Entre les Jardins du Luxembourg et du Val de Grâce se dresse une façade d’immeuble pour le moins atypique. Totalement en ruine, elle nous offre une vue sur les briques rouges permettant la stabilité de tout le bâtiment. Son apparence unique donne une impression de brûlure et de destruction, c’est pourquoi cette façade est souvent associée à la ville de Pompéi (qui fut totalement ensevelie suite à l’éruption volcanique du Vésuve, en 79). Sauf que, voilà : la façade parisienne nous induit en erreur avec cette illusion de ruine puisqu’elle est en réalité… intacte. Si vous voulez voir cette prodigieuse architecture de vos propre yeux, direction le 11 bis rue Pierre Nicole dans le 5ème arrondissement de la capitale !

Façade du 11 bis de la rue Nicole © Wikimedia Commons
Façade du 11 bis de la rue Nicole © Wikimedia Commons

L’histoire de cette façade parisienne

La façade pourrait laisser penser que l’immeuble est très vieux, mais il fut en réalité construit il y a 40 ans, en 1980. Surnommée “la grotte” par les habitants du quartier, le bâtiment fut mandaté par le cabinet d’architecture ED Architectes (aujourd’hui fermé). Afin de rendre la façade la plus unique possible, ils firent appel à l’artiste plasticienne Ngoc Duong qui leur proposa une oeuvre post-moderne bien plus logique qu’on ne le croit. En effet, à seulement quelques mètres de là, se trouvent les ruines de la toute première cathédrale de Paris (aux 12 et 13 rue Pierre-Nicole) ! Une fresque colorée embellit cette oeuvre d’art déjà unique mais à la symbolique bien précise, et contribue largement à marquer cette façade dans les esprits de tous les passants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par karine (@c_karine_)

La tragique histoire de Pompéi

Mais au fait, pourquoi cette façade parisienne est-elle associée à Pompéi ? Vous le savez peut-être : il y a plus de 2000 ans, cette ville du sud-ouest de l’Italie fut frappée par l’éruption volcanique du Vésuve à seulement quelques kilomètres de là. C’était le 24 août 79. Plus de 15 000 habitants perdirent tragiquement la vie, sans aucune chance de s’enfuir, et aujourd’hui encore Pompéi reste un site archéologique énormément visité par les touristes. Et si vous y prêtez attention… ses ruines rappellent celle de la façade du 11 bis rue Pierre-Nicole, et vice-versa !

Ruines de Pompéi © Serenity-H, Adobe Stock
Ruines de Pompéi © Serenity-H, Adobe Stock

http://bit.ly/visitespariszigzag

Immeuble Insolite
11 bis rue Pierre-Nicole 75005 Paris

Photo à la Une: Pompéi © Iryna Shpulak, Adobe Stock

À lire également : Connaissez-Vous ce jardin parisien méconnu de 2 hectares, qui propose un voyage gratuit autour du monde ?