fbpx

Cet incroyable immeuble Art Nouveau a été primé au concours des plus belles façades de Paris en 1904 !

Les Arums
Par Sofiane

Dans les fabuleux quartiers du 7e arrondissement de Paris se cachent quelques merveilles architecturales. Bien entendu, l’on peut nommer sans trop réfléchir la tour Eiffel ou l’hôtel des Invalides. Mais, lorsqu’on apprend à ouvrir l’œil et à regarder chaque immeuble pour ce qu’il est, on tombe de temps en temps sur des pépites parisiennes incroyables…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un immeuble singulier

On se rend donc au Champ-de-Mars, admirer notre chère amie la dame de fer, avant de continuer notre route vers les Invalides. Sur notre chemin, on passe volontiers rue du Champ-de-Mars, une petite rue à moitié pavée aux multiples bistrots et restaurants. Et puis, du côté impair du trottoir, on arrive à l’âge du Christ – le numéro 33 – et, stupeur, ce n’est pas un immeuble haussmannien qui nous fait face. Il y ressemble presque. Pourtant, quelques détails nous correspondent pas – car oui, on a lu l’article de Paris Zigzag qui nous explique comment reconnaître un véritable immeuble haussmannien. Alors, on change de côté pour mieux l’admirer, et son charme nous fait rougir.

Illustration des Arums © Monuments historiques
Illustration des Arums © Monuments historiques

inscription

Un immeuble magnifique

Surnommé Les Arums, cet immeuble est un véritable chef-d’œuvre d’architecture Art Nouveau. Imaginé par Octave Raquin au début du XXe siècle, il a été primé, dès 1904, au concours des plus belles façades de Paris. Il abritait, au départ, un collège privé – le Cours des Demoiselles Longuet. Son nom ? En référence aux fleurs omniprésentes sur sa façade. Façade, d’ailleurs, emplie de détails tout autant fascinants que magnifiques.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Doors Od (@doors_od)

Dès la grille d’entrée, les motifs floraux nous ouvrent la voie*. Le fer forgé représente alors des feuilles et des fleurs de lys, thème principal de cet immeuble merveilleux. Chaque balcon reprend ce motif, à l’exception de celui du troisième étage, en petites colonnades. La façade, en pierre de taille, est elle-même ornée de courbes magnifiques qui représentent magnifiquement la nature. Les feuilles et les fleurs se croisent et se recroisent en-dessous des balcons ou bien chapeautent les fenêtres. Elles-mêmes, arrondies pour la plupart, rendent cette façade plus souple, plus gracieuses. Les volets verts tendent là encore à montrer le thème naturel omniprésent de cet immeuble féérique. Au quatrième étage, de plus grandes fenêtres donnent une impression d’atelier d’artiste. Et on se dit que si nous aussi, on avait la chance d’habiter l’un de ces appartements, on aurait sans doute déjà sorti une toile et peint la vie que l’on verrait passer dans la rue.

Les Arums © Monuments historiques
Les Arums © Monuments historiques

Les Arums
33 rue du Champ-de-Mars
* Cet immeuble reste une propriété privée, ne pas entrer sans autorisation

À lire également : Découvrez ce sublime cabinet de curiosité ouvert depuis 100 ans !

Photo à la Une : Les Arums © Monuments historiques & Tamara de Lempicka Estate, LLC / Adagp, Paris Crédit photographique – Centre Pompidou, MNAM-CCI/Jacqueline Hyde/Dist. RMN-GP /Dist. RMN-GP

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire