fbpx

Ce sublime quartier caché aux rues pavées se trouve bien dans Paris... Avez-vous reconnu celui que l'on surnomme la "Campagne à Paris" ?

La campagne à Paris © AdobeStock JEROME LABOUYRIE
Par Sofiane

Il existe à Paris quelques quartiers dans lesquels nous n’avons aucunement l’impression d’être à dans la capitale. Le quartier assez futuriste de la bibliothèque François Mitterand, ou bien la Mouzaïa et ses maisons basses. Mais, encore plus fou, il existe un quartier du 20e arrondissement dans lequel on se croirait à la campagne sans sortir de Paris ! On vous fait visiter.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un quartier parisien atypique 

On prend la ligne 3 direction Gallieni et on descend un arrêt avant le terminus : Porte de Bagnolet. Entre le boulevard Mortier, la rue du Capitaine-Ferber, et la rue Géo-Chavez se trouvent alors trois rues qui nous transportent loin de la capitale sans la quitter d’une semelle. La rue Paul-Strauss, la rue Irénée-Blanc, et la rue Jules-Siegfried forment à elles (presque) seules un îlot d’habitation bien précis et bien particulier pour Paris. Exit les immeubles haussmanniens et les grands boulevards. Ici, des pavillons en pierre ou en brique d’un ou deux étages maximum et des rues pavées en veux-tu en voilà.

Des anciennes voitures à la Campagne à Paris © JEROME LABOUYRIE / Adobe Stock
Des anciennes voitures à la Campagne à Paris © JEROME LABOUYRIE / Adobe Stock

À lire également : Connaissez-vous ce magnifique immeuble Art Nouveau ?

Une campagne à Paris ?!

Construit au début du XXe siècle, cet îlot d’habitation porte un nom assez caractéristique de ce qu’il représente : la Campagne à Paris. Le pasteur Sully Lombard voulait, en fait, permettre l’accès pavillonnaire à des personnes à revenus modestes. Et c’est ainsi qu’en 1907 commence la construction de cette coopérative sur les anciennes carrières de gypse de l’ancienne commune de Charonne (annexée à Paris en 1860). En un petit peu moins de 20 ans ont alors été construits 92 pavillons destinés aux ouvriers du quartier mais aussi à des fonctionnaires et des salariés à faibles revenus.

inscription

Un quartier bucolique

Aujourd’hui, et bien que les ouvriers soient partis et les lotissements aient été rachetés par des personnes plus fortunées que celles pour qui ils avaient été construits, le quartier reste une perle rare dans la capitale. Lorsque l’on y arrive, une chose nous surprend de but en blanc : le silence.

La Campagne à Paris © JEROME LABOUYRIE / Adobe Stock
La Campagne à Paris © JEROME LABOUYRIE / Adobe Stock

On pourrait entendre les chats passer, et c’est le cas : quelques chats traversent çà et là les rues pavées magnifiques. Les pavillons, tous aussi beaux les uns que les autres, rappellent les maisons de campagne – mais aussi celles de proche banlieue qui, à l’époque, n’étaient pas aussi urbanisées qu’aujourd’hui. Les fleurs et les arbustes qui dépassent des jardins viennent davantage embellir le quartier et nous plongent d’autant plus dans un monde à l’extérieur de Paris, et ce même si, finalement, on est dans le 20e arrondissement. Un lieu bucolique, assez peu connu, parfait pour des photos de vacances à la campagne sans quitter la capitale !

La Campagne à Paris © gdefilip / Shutterstock

À lire également : Découvrez cette île paradisiaque à quelques heures de Paris !

Photo à la Une : La Campagne à Paris © JEROME LABOUYRIE / Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l