fbpx

Connaissez-vous cette splendide villa sur pilotis, construite aux portes de Paris dans les années 90 ?

Villa d'all Ava @atelier.scaleno
Par Julien Mazzerbo

Située dans un quartier résidentiel privilégié des hauteurs de Saint-Cloud (92), cette étonnante structure offre un panorama imprenable sur Paris et la Seine en passant par le bois de Boulogne et la tour Eiffel. Lauréate du prestigieux prix de l’Equerre d’argent en 1991, elle est le symbole d’une architecture moderne qui tranche complètement avec les bâtisses environnantes.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un architecte inspiré

La villa Dall’Ava se trouve perchée sur une colline, dans un terrain d’environ 650 m2. Construite par l’architecte néerlandais Rem Koolhaas, réputé pour ses structures subversives, elle est érigée entre 1984 et 1991. Son auteur s’intéresse au gigantisme américain qu’il immortalise dans un essai nommé New York Délire (1978) et montre une certaine appétence pour l’architecture japonaise : renommé à l’international, il remporte le prix Pritzker en 2000 et son agence OMA compte plusieurs locaux à travers le monde parmi Rotterdam (sa ville de naissance), New York, Hong Kong, Doha et l’Australie. Rem Koolhaas s’est inspiré de la villa Savoye du Corbusier à Poissy (78) et de la maison de verre de Philip Johnson aux Etats-Unis pour imaginer la maison Dall’Ava.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Atelier Scaleno (@atelier.scaleno)

Villa Dall'Ava © OMA
Villa Dall’Ava © OMA

inscription

Exercice de style

La caractéristique majeure de la villa Dall’Ava est sa taille : grande (250 m2) sur un petit terrain peu propice à sa construction. Située en pente, la maison est bâtie en longueur pour optimiser sa création. Seconde particularité : ses deux blocs d’habitation autonomes soutenus par des poteaux en béton armée qui donnent l’impression à la villa d’être suspendue sur des pilotis. La première “boîte” se pare de reflets argentées, la seconde s’habille d’un bardage en aluminium rouge pour s’élever toutes deux à environ trois mètres du sol. Tôle ondulée, marbre, béton, polyester, de nombreux matériaux sont utilisés mais le verre occupe une place à part dans la villa : il recouvre l’entièreté du rez-de-chaussée jusqu’à 23 mètres de façade vitrée et ses fenêtres coulissantes permettent de communiquer intuitivement et harmonieusement avec le jardin. A l’étage, un deux-pièces, des terrasses et une petite piscine qui donne vue sur Paris soutenues par des colonnes dissimulées dans la villa.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bizarrecolumns (@bizarrecolumns)

Villa Dall'Ava © OMA / Esto
Villa Dall’Ava © OMA / Esto

La construction de la villa Dall’Ava provoque l’ire du voisinage du fait de sa promiscuité avec les autres maisons et sa baie vitrée apparente qui pose des problèmes d’intimité : si Rem Koolhaas tente d’y remédier en utilisant du verre sablée pour une partie de la baie vitrée, des procès sont intentés pour détruire le chantier qui se retrouve à l’arrêt pendant trois ans avant d’être réautorisé par l’Etat.

A lire également : Connaissez-vous l’histoire de cette façade singulière qui aurait pu devenir celle d’un célèbre musée parisien ?

Image à la une : Villa Dall’Ava © OMA

Sources : Instagram @atelier.scaleno

Julien Mazzerbo

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l