Les arbres remarquables de Paris

saule pleureur square vert galant paris

Ce n’est pas parce qu’ils se font discrets que les arbres parisiens ne méritent pas les honneurs ! Plus de 190 d’entre eux ont même été classés arbres remarquables, grâce à leurs formes, leurs raretés ou leurs exceptionnelles longévités. Parmi eux, 7 spécimens ont retenu toute notre attention. Allez les saluer à l’occasion, ils ont beaucoup de choses à raconter !

Le robinier du square Viviani

Le plus vieil arbre de Paris se trouve dans le 5ème arrondissement, au square Viviani. Dans ce petit espace vert accolé à l’église Saint-Julien-le-Pauvre, vous vous laisserez à coup sûr émouvoir par le robinier-acacia vieux de plus de 400 ans, qui peine à rester debout. Approchez pour admirer sa vieille écorce abîmée, qui garde la mémoire des guerres, des incendies et des caprices climatiques qu’il a traversés.

Square Viviani, 25 quai de Montebello, 75005

Robinier square viviani paris 5

La glycine d’Au Vieux Paris

On a le sentiment que cette immense glycine du 24 rue des Chanoinesse existe depuis toujours, sur cette façade du restaurant Au Vieux Paris. Et lorsque l’on sait que ce dernier est considéré comme l’un des plus vieux de Paris, on comprend qu’elle a facilement 100 ans d’existence ! Ceux qui la découvrent sont impressionnés par son étendue et ses innombrables grappes de fleurs mauves qui dégagent un parfum enchanteur au printemps.

Au Vieux Paris, 24 rue des Chanoinesse, 75004

glycine aux vieux paris

CC BY 2.0, Chris Waits

Le cèdre du Liban du Jardin des plantes

Pour apercevoir la cime de ce cèdre du Liban, il vous faut lever les yeux à plus de 20 mètres au dessus du sol ! C’est que cet arbre, importé d’Angleterre puis planté dans le Jardin des Plantes par Jussieu en 1734 a bien eu le temps de prendre ses aises. L’histoire raconte que lors de son acheminement, Bernard de Jussieu avait cassé les pots contenant les jeunes pousses et avait été contraint de transformer son chapeau en pot de fleurs. Un rescapé en quelque sorte…

Jardin des plantes, côté labyrinthe – 57 rue Cuvier, 75005

cedre liban jardin des plantes paris

L’orme de l’église Saint-Gervais

Si cet arbre parisien n’est pas le plus rare ni le plus impressionnant, il possède une valeur historique inégalée. En effet, plusieurs spécimens d’orme se sont succédés depuis le Moyen-âge sur cette place de l’église Saint-Gervais. Tous faisaient figure de lieu de rendez-vous pour les Parisiens qui devaient rembourser des créances, signer des actes notariés ou rendre la justice. S’il n’a aujourd’hui plus cette même fonction symbolique, l’orme actuel date tout de même de 1935.

Place Saint-Gervais, 75004

orme saint gervais paris

CC-BY-SA-4.0, Mbzt

Le saule-pleureur du square du Vert-Galant

Si la pointe du square du Vert-Galant attire autant les amoureux, ce n’est pas seulement pour sa tranquillité ni pour son avancée insolite vers la Seine. C’est aussi pour son vieux saule-pleureur, qui avec ses longues branches mélancoliques rend le lieu encore plus romantique. Cela fait plus d’un siècle que ce spécimen offre aux contemplatifs un peu d’ombre ou d’intimité…

Square du Vert Galant – Place du Pont-Neuf, 75001

saule pleureur square vert galant paris

CC-BY-2.0, Pergl Pergl

Le platane d’Orient du Parc Monceau

Le plus gros arbre de Paris est à admirer dans l’ouest du parc Monceau, au cœur du 8ème arrondissement. Ce platane d’Orient est reconnaissable entre mille à son énorme tronc noueux qui mesure près de 8 mètres de circonférence, ses branches bien étalées, ainsi que sa hauteur de 30 mètres. Il a été planté ici en 1814, ce qui fait de lui un bicentenaire, mais n’est pas pour autant le plus vieux de Paris, le doyen des platanes se trouvant lui au Jardin des Plantes.

Parc Monceau, 75008

platane parc monceau paris

Le séquoia géant des Champs-Élysées

Lorsque l’on se balade sur les Champs Élysées, notre regard est plutôt braqué vers les vitrines des magasins que vers les arbres. On passe alors à côté d’un petit trésor : un séquoia géant vieux de 140 ans planté dans les jardins des Champs-Elysées, à proximité du théâtre Marigny, et dont l’écorce produit de l’encens ! Un spécimen tellement beau qu’un second a été planté il y a peu de l’autre coté de l’avenue afin de créér une symétrie lorsqu’il aura poussé, c’est à dire… dans plus d’un siècle !

Jardin des Champs Elysées Allée Marcel Proust, 75008, Paris

sequoia jardin champs elysees paris

CC-BY-2.0, Guilhem Vellut

Save