Le plateau de cinéma du métro parisien

plateau-tournage-métro

Dans le cadre des journées du patrimoine, nous avons décidé de visiter un lieu insolite et jamais ouvert au public.

Il s’agit de la station pas si « fantôme » que cela de la Porte des Lilas.
Bien évidemment, il ne s’agit pas des stations en service des lignes 3bis et 11, mais d’une station n’ayant jamais servi aux transports de voyageurs.

Cette station Porte des Lilas fait partie d’une ancienne « voie navette » qui servait à procéder au rodage des nouvelles rames et à former les nouveaux conducteurs.

La station, qui n’est plus en service commercial depuis 1939, sert désormais de plateau de tournage pour la publicité ou le cinéma.

Il faut dire que pour tourner un film dans le métro parisien, toutes les stations et couloirs peuvent être exploités pour un tournage mais uniquement lors de sa fermeture, de 2h à 5h30 du matin. Ca fait court pour tourner une scène de film, sans parler des contraintes pour trouver et gérer des figurants pour la nuit.

Une bonne alternative pour les équipes de tournage consiste donc à louer cette station en journée ou soirée.
Elle ressemble à toutes les autres avec ses deux quais et ses 75m de long.

En plus, cette station présente l’avantage d’être totalement personnalisable en termes de décor :
Les espaces publicitaires (recouverts d’affiches bleues lorsqu’il n’y a pas de tournage) peuvent servir à accueillir les publicités de telle ou telle époque en fonction du film.
Idem pour les plans du métro ainsi que le nom de la station : des plaques factices peuvent remplacer celles de la « Porte des Lilas » pour faire croire que la scène se passe dans une autre station.

En fonction de l’époque pendant laquelle se déroule l’histoire du film, des wagons d’époque provenant d’entrepôts de la RATP peuvent aussi être utilisés pour les tournages.

tournage plateau métro parisien

C’est une petite porte grise dans la station « Porte des Lilas » qui permet d’accéder à ce plateau insolite. Des centaines d’usagers passent tous les jours devant sans s’imaginer qu’un tournage s’y déroule peut-être.

Parmi les films récents qui ont utilisé ce décor, on peut citer « Les femmes de l’ombre » avec Sophie Marceau (sorti en 2008) ou bien encore « A bout portant » avec Gilles Lellouch (sorti en 2010).

On peut d’ailleurs en y regardant bien voir Gilles Lelouch et Sophie Marceau s’enfuir par la même porte grise de la station de métro dans ces deux films.
Le tournage d’« A bout portant » avait d’ailleurs failli être stoppé, à la suite d’une scène de course-poursuite dans le métro tournée la nuit dans plusieurs stations et des escalators. Gilles Lelouch s’était en effet foulé la cheville. Finalement, plus de peur que de mal.

Au cours de la visite de cette station pas comme les autres, on nous a d’ailleurs appris que parfois en pleine journée, un seul wagon d’un métro pouvait être utilisé par l’équipe de tournage pendant que les autres sont dans le même temps utilisés par des usagers habituels ! Cela doit rester assez rare quand même !

Si vous vous intéressez aux petits secrets du métro, n’hésitez pas à aller voir nos articles sur la visite du métro parisien, ainsi que celui sur les stations fantômes du métro.