Le sanatorium désaffecté à côté de Paris

sanatorium-aincourt-exterieur-paris-zigzag

Situé dans le parc naturel régional du Vexin, l’ancien sanatorium d’Aincourt est l’un de ces lieux aux multiples vies qui a été marqué par l’empreinte de l’Histoire et du temps. Complètement mis à l’abandon, ce lieu assez spécial attire aujourd’hui bon nombre de curieux, on vous en fait l’historique et la visite.

sanatorium-aincourt-paris-zigzag

Vers la fin des années 20, une épidémie de tuberculose a fait rage en France, entraînant la construction de nombreux établissements de ce type. Ouvert en 1933, il accueillit et traita des centaines de malades. Le centre de traitement connu une triste destinée au début des années 40, pendant la guerre, durant laquelle il fit office de camp d’internement pour les ennemis du régime. Par la suite, le sanatorium rouvrit ses portes mais il tomba progressivement dans la désuétude en même temps que la régression de la tuberculose jusqu’à la fermeture successive de ses bâtiments vers la fin du XXe siècle.

sanatorium-aincourt-interieur-paris-zigzag

Désormais, l’ancien centre médical est le terrain de jeu favori des graffeurs, des vagabonds et des adeptes d’airsoft ou de paintball. Les vitres brisées et les plafonds éventrés portent les stigmates causés par les nouveaux résidents. Le sanatorium d’Aincourt est également un lieu prisé par les inconditionnels de l‘urbex, qui font de la visite de lieux abandonnés leur passion absolue.

exterieur-sanatorium-paris-zigzag

Instagram @benoit_sabat

Récemment, la société François Ier, spécialisée dans la rénovation de patrimoine, a racheté les lieux pour les transformer en logements de luxe, d’ici 2023.

À lire également :
Les 6 endroits abandonnés de Paris et sa région
Ces lieux abandonnés qui deviennent des espaces verts à Paris