Notre-Dame-de-Lorette : l’église la plus colorée de Paris

IMG_9267

Après une première chapelle détruite pendant la Révolution Française, l’église Notre-Dame-de-Lorette que l’on connait aujourd’hui a été achevée en 1836. Cet édifice est absolument incongru, puisque sa façade des plus austères renferme des fresques parmi les plus colorées de la capitale.

Son architecture s’inspire des basiliques romaines, dans lesquelles le transept n’est pas visible de l’extérieur. Si la façade avec son fronton angélique est agréable à regarder, son intérieur est grandement plus gai. Hippolyte Le Bas, l’architecte de l’église, avait demandé à son ami le peintre Ingres de lui conseiller des artistes aptes à décorer l’intérieur. Ses recommandations semblent avoir été bien suivies, puisque la plupart des chapelles de l’église sont peintes de mille et une couleurs.

IMG_9301

La manière d’appliquer les pigments se veut également classique puisqu’ils sont déposés directement sur les murs. Ces peintures sont d’ailleurs classées monuments historiques depuis 1984.

IMG_9275

Pour la petite anecdote, on appelait « lorettes », les demi-mondaines aux mœurs légères qui circulaient dans ce quartier très en vogue de la Nouvelle-Athènes au temps des cabarets et des ginguettes. Les alentours de Notre-Dame-de-Lorette n’étaient donc pas toujours très catholiques.

IMG_9295

IMG_9310

36912349_1918852804813275_1796241231123054592_n

Informations pratiques : 

Église Notre-Dame-de-Lorette
18 bis rue de Châteaudun, 75 009 Paris