Où se trouvent les vestiges de l’Hôtel de Ville ?

hôtel-de-ville-paris-zigzag

On vous embarque en plein cœur de Paris pour un petit jeu de pistes pour retrouver les vestiges de l’Hôtel de Ville ! Les émeutes de la Commune, ça vous dit quelque chose ? Le 24 mai 1871, elles font brûler un autre Hôtel de Ville : le premier, le vrai !

https://www.pariszigzag.fr/wp-content/uploads/2018/11/Israel_Silvestre_Veue_de_lHotel_de_Ville_de_Paris-paris-zigzag.jpg

Déçus ? Oui, ces tourelles et pavillons qui font la splendeur de Paris n’ont finalement rien d’authentique. A l’époque de l’incendie de l’Hôtel de Ville, un concours d’architecture était lancé pour dynamiser la réparation des lieux. Mais c’était sans compter sur Théodore Ballu, grand gagnant de l’époque, qui préféra repartir de zéro en élevant un nouveau bâtiment, celui que vous avez sous les yeux.

La raison de notre petit jeu ? Plusieurs fragments de l’édifice disparu se promènent aujourd’hui à l’air libre, dilapidés dans la capitale.

Une lucarne perdue dans les jardins

L’art de l’exploration consiste à commencer par les détails : mettez d’abord le cap sur les fenêtres de l’édifice. Une lucarne a résisté au célèbre incendie avant d’atterrir dans les jardins du Trocadéro, pour le plus grand bonheur des passionnés d’Histoire !

https://www.pariszigzag.fr/wp-content/uploads/2018/11/paris-vestiges-hotel-ville-trocadero-paris-zigzag.jpg

Planté dans la végétation foisonnante, l’objet date du 16e siècle. Comme un miroir enchanté, il vous inviterait presque à le traverser… Vous le trouverez du côté droit des jardins, en direction de la Seine.

 Les niches du square Paul Langevin

Direction rue Monge, en contournant l’école Polytechnique. Ici les allées sont coquettes, vous repérez dans le square une fontaine du 18e siècle au milieu des plantes grimpantes… Vous vous laissez absorber par l’atmosphère tranquille quand soudain… vous tombez sur elles ! Deux belles niches en pierre blanche, à même les parois du square. Fraîchement sorties de l’ancien Hôtel de Ville. Jusqu’à mai 68, deux statues y étaient encore préservées, avant de se faire couper la tête au milieu des révoltes.

https://www.pariszigzag.fr/wp-content/uploads/2018/11/Square_Paul-Langevin_vestiges-hotel-de-ville-paris-zigzag.jpg

Porte et plafond au musée Carnavalet

Maintenant la chasse se poursuit joliment rue des Franc-Bourgeois. C’est le moins qu’on puisse dire, le bâtiment perdu que nous traquons de près a ses entrées ici ! De multiples trésors parsèment la visite, à vous de bien savoir les repérer.

https://www.pariszigzag.fr/wp-content/uploads/2018/11/batiment_musees-carnavalet_paris-zigzag.jpg

Deux caissons de plafond, l’intrados de l’arc de la porte centrale, un bas-relief en bronze de la statue équestre d’Henri IV… La vallée des merveilles a un nom : musée Carnavalet !

La précieuse statue de Louis XIV

On la trouve au même endroit que les trésors précédemment cités, mais elle mérite bien sa place à part. On clôture notre escapade ici au pied de la statue pédestre de Louis XIV, taillée par le talentueux Coysevox. C’est l’une des rares représentations du roi-Soleil à avoir survécu à la Révolution…

https://www.pariszigzag.fr/wp-content/uploads/2018/11/statue-Louis-XIV-vestige-hotel-ville-paris-zigzag.jpg

Forcément, l’ancien Hôtel-de-Ville s’empressa de l’ériger en arcade du fond de cour. La voilà ici aujourd’hui, envers et contre tous… On patiente jusqu’à la réouverture du musée Carnavalet, l’année prochaine, pour venir l’admirer.

A lire aussi :
Photos : Paris avant et après la Commune
Les dernières places de la guillotine à Paris
Le Paris de Louis XIV