fbpx

Niché au pied d'une falaise, ce petit port de pêche pittoresque est l'un des trésors cachés de Marseille !

Le Vallon des Auffes et ses maisons colorées à Marseille © AdobeStock_Olena Zn
Par Melina

Marseille, ses mythiques calanques, la Canebière, sa cathédrale Notre-Dame-de-la-Garde, son quartier du Panier… Ville aux mille trésors, elle en cache certains dans le creux de ses falaises. C’est le cas de ce petit port de pêche pittoresque où toutes les couleurs de l’arc-en-ciel semblent avoir trouvé refuge. On vous emmène le découvrir…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4Po

Un lieu pittoresque aux mille couleurs

La grande ville et son agitation se tiennent juste-là, et pourtant elles semblent soudain bien loin lorsqu’on arrive dans ce qui ressemble à un petit village de pêcheurs. Ici, le temps s’est arrêté. C’est dans le quartier Endoume, au pied d’une falaise, que se cache ce joyau de la cité phocéenne. Et c’est par des escaliers étroits que l’on rejoint ce lieu à l’atmosphère authentique et au charme intemporel qui captive quiconque s’y aventure, et où se rencontrent l’histoire, l’esthétique, la culture et la gastronomie.

Le Vallon des Auffes © AdobeStock_Olena Zn
Le Vallon des Auffes © AdobeStock_Olena Zn
Bateaux dans le Valon des Auffes à Marseille © AdobeStock_Stockbym
Bateaux dans le Valon des Auffes à Marseille © AdobeStock_Stockbym

Ce qui frappe évidemment, quand on se retrouve face à ce décor de carte postale, ce sont ces petites maisons de pêcheurs colorées surplombant les eaux claires et turquoise de la Méditerranée, ces bateaux de pêche typiquement marseillais appelés “pointus”, ou encore ces restaurants traditionnels dont un étoilé, L’épuisette, réputés pour leur cuisine de poisson et de fruits de mer frais autant que pour leur vue imprenable sur le port et la mer. Nul doute que dans un cadre aussi pittoresque, les spécialités locales telles que la bouillabaisse ont une saveur toute particulière…

Un petit village de pêcheurs au cœur de Marseille

Le site se trouve entre la plage des Catalans et la baie de Malmousque, dans le 7ème arrondissement, en contrebas de de la Corniche Kennedy qui passe sur le pont en béton armé et pierre de Cassis. Construit par l’architecte Jean François Mayor de Montricher au XIXe siècle, celui-ci enjambe le port de ses trois arches de 17 mètres de haut sur 60 mètres de longueur. À l’entrée du Vallon, sur la Corniche, on trouve le majestueux monument aux morts de l’Armée d’Orient et des terres lointaines, autrement appelé “Porte d’Orient” qui fait face aux îles du Frioul. Une sculpture en bronze haute de 5 mètres représentant une allégorie de la Victoire, inaugurée en 1927 et classée monument historique en 2009.

Porte d'Orient à l'entrée du Vallon des Auffes de Marseille © AdobeStock_dudlajzov
Porte d’Orient à l’entrée du Vallon des Auffes de Marseille © AdobeStock_dudlajzov

L’histoire de ce quartier remonte quant à elle à la fin du XVIIIe siècle. Creusé à même la roche pour offrir un abri naturel aux bateaux des pêcheurs locaux, son nom fait référence à une plante utilisée dans la fabrication des cordages de navire, des nattes et des filets de pêche : l’auffe, ou auffo en provençal. Et pour cause, au XIXe siècle, les fabricants de cordage y avaient élu domicile. De la trentaine de pêcheurs qui s’étaient à l’époque installés dans les petites maisons colorées n’en reste aujourd’hui qu’une poignée.

Le Vallon des Auffes, un charme authentique

Si les traditions de pêche se perpétuent encore aujourd’hui dans le Vallon des Auffes et que l’on peut y voir les pêcheurs revenir de mer et vendre leur poisson frais sur le quai, ce lieu de vie animé attire désormais un public beaucoup plus varié. Les promeneurs et les amateurs de photographie, évidemment nombreux, viennent également profiter des vues panoramiques qui s’offrent sur le port, tout comme les artistes locaux qui puisent l’inspiration dans la beauté de ces paysages et cette ambiance unique dont les heures du jour et la météo font varier les nuances.

Vieux port de pêche du Vallon des Auffes à Marseille © AdobeStock_Boris Stroujko
Vieux port de pêche du Vallon des Auffes à Marseille © AdobeStock_Boris Stroujko

Quelques scènes de films ont même été tournées dans ce cadre enchanteur, notamment pour les films Taxi de Gérard Pirès, en 1998, Taxi 5  de Franck Gastambide en 2018, et plus récemment Bronx, d’Olivier Marchal, en 2020. Le Vallon des Auffes est donc une étape indispensable lors d’un séjour à Marseille, puisqu’elle a de quoi régaler les yeux autant que l’estomac ! En revanche, n’y cherchez pas de plage. Pour faire trempette, il vous faudra passer sous les arches et rejoindre celle que l’on surnomme “la piscine du Vallon” : un bassin naturel peu profond et ouvert sur la mer où il fait bon se rafraîchir en profitant de l’une des plus belles vues de la ville…

À lire également : Véritable musée à ciel ouvert, ce quartier pittoresque et coloré à l’histoire mouvementée est le plus ancien de Marseille !

Image en Une : Le Vallon des Auffes et ses maisons colorées à Marseille © AdobeStock_Olena Zn

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4Po

Mélina Hoffmann



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire