10 règles pour survivre dans le métro quand il fait chaud

rame-métro-paris-zigzag

Premières chaleurs, et les trajets en transport en commun deviennent vite insupportables… Moiteur, mauvaises odeurs, saleté plus visible que jamais, le métro en particulier apparaît comme le réseau de l’enfer… Découvrez nos dix règles indispensables pour survivre dans le métro en cas de forte chaleur, en respectant les autres usagers bien sûr !

1. On s’habille avec des matières légères 

Pour éviter la suffocation, on privilégie des vêtements en coton, lin, chanvre ou soie, des tissus confortables et légers. On essaie au maximum d’éviter les matières synthétiques et les tissus serrés histoire de ne pas se retrouver en eau en quatre minutes !

2. Plus que jamais, ON PENSE AU DÉODORANT !

Oui, on a mis cette règle en majuscule, en espérant que tous les usagers de la RATP puissent lire cet article (laissez-nous rêver !) : le déodorant c’est la b-a-s-e du civisme en transports en commun. Soyons sympas.

On privilégie un déodorant sans sels d’aluminium pour ne pas agresser la peau, voire même on en fabrique un bio !

3. On dégaine un mode de ventilation maison

Éventail, brumisateur, lingettes rafraîchissantes ou même journal-éventail, tous les moyens sont bons pour faire un peu d’air. Alors oui, lorsque la rame est bondée, pas facile de sortir son petit brumisateur, on en convient… Mais si vous avez un peu d’espace, n’hésitez pas ! Surtout si votre rame est en panne de climatisation

4. On garde toujours un moyen d’hydratation sous la main

Une petite bouteille d’eau dans le sac, ça ne mange pas de pain ! Et on profite de la journée pour la remplir dans l’une des fontaines publiques de Paris, les fameuses fontaines Wallace dont on vous a raconté la petite histoire ici.

5. On la joue high-tech

Un petit accessoire discret qui vous fait un peu d’air ? Le mini-ventilateur spécial smartphone ! Une minuscule hélice que l’on branche directement à la prise de son mobile, les voisins de rame vous diront merci.

6. On évite de trop manger avant de prendre le métro

Qui dit chaleur dit souvent risque de tourner de l’oeil… Pour éviter le malaise voyageur, on veille à ne pas s’exploser le gosier avec des plats bien gras qui entraînent parfois nausées lorsqu’on est coincés dans une rame pleine de monde…

7. On allège son maquillage

La hantise : sentir son maquillage couler alors qu’il n’est que 8h30 du matin… Inutile ici de vous faire de la publicité pour telle ou telle marque, il existe sur le marché de plus en plus de produits adaptés aux formules plus légères qui tiennent en cas de forte chaleur.

8. On la joue mollo sur le parfum

Certains pensent qu’il est de bon goût de se parfumer pour ne pas sentir mauvais ou peut-être aussi pour ne pas sentir l’odeur de son voisin… Mais entre nous, c’est la plus mauvaise idée du monde : le parfum ne couvre aucunement les mauvaises odeurs ! Alors on oublie le parfum capiteux ou sucré qui donnera des hauts le coeur aux autres…

9. On fait tomber la veste

Obligé de vous rendre tous les jours en costard-cravate au travail ? Pour éviter d’arriver trempé au travail alors que la journée vient tout juste de commencer, on ne met sa veste que lorsque l’on sort du métro, direction le bureau !

10. Non aux chaussures trop découvertes !

Porter des nus-pieds aux heures de pointe est un risque considérable pour le bien vivre de vos orteils : vous risquez de vous les faire écraser à tout moment, on ne peut plus désagréable

Alors oui il fait chaud, oui l’envie de porter des sandales nous prend, mais on vous conseille quand même de prévoir dans votre sac une autre paire plus couverte si vous savez d’avance que vous allez prendre un métro bondé… Question de sécurité de vos pieds !

À lire aussi :
10 astuces pour survivre à la saison des mariages
Les pires phrases de parisiens
Les parisiens en 8 humeurs