fbpx

10 trucs à faire dans le métro quand on est coincé par la grève

métro-parisien-paris-zigzag
Par Léa

Voilà voilà… On l’a tenté mais non… 1 métro toutes les 40 minutes… Ça méritait bien une grasse mat’ en fait.

Vous êtes donc bloqué entre le quai et le marchepied (attention à l’espace entre les deux d’ailleurs comme le dit la Voix) et vous ne savez plus quoi faire à part râler ou pleurer.

Pas de panique, on a de quoi vous occuper pendant les prochaines heures…

1. Apprendre par cœur le nom des stations de métro de votre ligne pour pouvoir les réciter. Ça sert à rien mais ça fait très Parisien.

2. Imaginer la vie de chacun des gens qui vous entourent. Et il y a de quoi faire vu que vous êtes 400 coincés dans un wagon. Elle, qui joue à Candy Crush en mâchouillant un chewing-gum a sans doute un boulot dans le web et une déco de chambre rose et noire. Lui avec sa chemise trop bien repassée devait passer un entretien d’embauche dans une banque… Ça va vous occuper des heures.

3. Trier ses appli de téléphone par couleur. Apaisement et satisfaction garantis dans ce chaos apocalyptique.

4. Faire des mouvements discrets d’épaules pour pouvoir faire sa place dans le wagon bondé et se caler au chaud pour ne plus bouger. Façon chiot dans son panier.

5. Sympathiser avec les gens ? Non on rigole, on est à Paris tout de même.

6. Se laisser porter par la foule et se rendre compte que l’on tient debout sans même poser les pieds par terre.

7. Ne surtout pas aller au travail et envoyer des SMS à sa boîte toutes les dix minutes en annonçant : « J’arrive, je suis coincée dans la 7. », « Pas de métro avant vingt minutes, je vais surement avoir un peu de retard. », « Ne m’attendez pas pour le manger, il y a eu un malaise voyageur. »

8. Se renseigner sur le pourquoi du comment de la grève RATP en lisant cet article passionnant : Pourquoi c’est la grève totale à la RATP ? 

9. S’enrouler dans son écharpe, fermer son gilet et sa veste pour suer un maximum et se dire qu’à défaut d’avoir pris le métro, on aura perdu quelques kilos.

10. Compter combien il nous reste de temps à trimer avant la retraite et se réconcilier en se disant qu’un jour peut-être, on pourra prendre le métro aux heures creuses. Enfin… si le pass Navigo n’a pas trop augmenté et nos retraites pas trop baissées…



Visite Guidée
Le Marais Paris

Le Marais hors des sentiers battus

Je m'inscris

News populaire