passage-pietons-paris-zigzag

Suite aux nombreuses agressions homophobes survenues cette année dans la capitale et à l’émoi qu’elles ont suscité, le plan anti-homophobie, tant attendu, a été présenté le mercredi 21 novembre par la maire Anne Hidalgo en présence des différentes associations concernées.

100.000 € déboursés 

Le plan s’articule sur trois axes majeurs.

L’élaboration d’une nouvelle campagne de communication rappelant les peines encourues par les éventuels agresseurs. D’ailleurs, Anne Hidalgo a proposé, ce mois-ci, au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner et à la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, que les auteurs de violences homophobes soient condamnés à des travaux d’intérêt général au sein des associations qui viennent en aide aux personnes LGBTQI.

La mise à disposition de locaux pérennes aux différentes associations faisant de la prévention ou luttant activement contre les violences faites aux personnes LGBTQI.

Et pour finir, le renforcement des mesures de prévention avec lancement de campagnes d’information à l’école et dans les services de police.

La somme de 100.000 € sera débloquée pour le financement de ce plan parisien de lutte contre les violences LGBTQIphobes. Espérons que cela suffise !

gay-paris-zigzag

Pour rappel, 74 actes homophobes ont été commis entre janvier et septembre 2018 dans la capitale. Chiffre à prendre avec des pincettes car selon le rapport “Cadre de vie et sécurité” de l’INSEE, seules 4 % des victimes d’insultes ou d’agressions LGBTQIphobes porteraient plainte.

À lire également :
Paris, capitale de l’homophobie ? 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités