bus-parisien-jour-paris-zigzag

Un chassé-croisé qui n’en finit pas d’exaspérer les riverains. Au total, près de 1630 bus RATP circulent quotidiennement sur une petite portion de la rue Faubourg-Saint-Denis. La raison ? La mise à double sens de la voie, le déploiement du nouveau plan de circulation des bus RATP ainsi que des travaux qui ont nécessité la déviation d’autres lignes. Les habitants ont d’ores et déjà signé une pétition afin de réduire les nuisances apportées par cette circulation intensive.

6 lignes de bus sur 400m de chaussée

Entre Gare de l’Est et Gare du Nord, un impressionnant (et cauchemardesque pour certains) ballet de bus se déroule quotidiennement. Pas moins de 6 lignes, c’est à dire 1630 bus, passent quotidiennement sur un petit tronçon de la rue Faubourg-Saint-Denis. Soit un bus quasiment toutes les 30 secondes.

En cause : la mise à double sens de la voie, le déploiement du nouveau plan de circulation des bus RATP ainsi que des travaux qui ont nécessité la déviation d’autres lignes. Sur seulement 400m de chaussée étroite, les lignes 35, 38, 39, 46, 54, 91, soit 1630 bus, transitent chaque jour. Une circulation hors-norme, qui engendre une exaspération grandissante chez les riverains.

Des riverains épuisés par les différentes nuisances

En effet, cette circulation intensive et bruyante est un véritable cauchemar pour les habitants et les piétons, qui subissent des nombreuses nuisances depuis avril : bouchons incessants, pollution, nuisances sonores et problème de sécurité routière… Une pétition a déjà été signé par 800 habitants, afin de lutter contre cette circulation hors-norme.

Une habitante rapporte au Parisien : “Nous subissons les embouteillages de 7 heures du matin à minuit, y compris le dimanche et les jours fériés“. Les nuisances sonores font désormais partie du quotidien des riverains, qui vivent avec le bruit des moteurs de bus. Une circulation trop présente, qui semble avoir transformé cette portion de rue : “Ce quartier a été rendu toxique et invivable” souligne cette même habitante.

La maire d’arrondissement, Alexandra Cordebard (PS), ainsi que la RATP travaillent en corrélation avec les riverains pour apporter des solutions face au problème de régulation du trafic.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités