5 clichés sur les Parisiennes

27 mars 2018

Article parrainé
La Parisienne Paris ZigZag

Comme le disait déjà Rousseau en son temps, « La mode domine les provinciales, mais les Parisiennes dominent la mode ». Perçue comme une petite reine regardant le reste du monde avec un air de dédain, haut perchée sur ses Louboutins, l’image de la Parisienne a la peau dure. Mais que se cache t-il exactement derrière cette personne que l’on admire autant que l’on déteste ?  

Toujours chic

Lorsque la Parisienne sort de chez elle, quelle que soit l’heure, elle est impeccablement maquillée et perchée sur de hauts talons. Il lui suffit d’une jolie marinière pour être sublimement habillée. Les New-Yorkaises jalousent la crinière soignée-négligée que les habitantes de la capitale sont les seules à maîtriser. Question make-up, soit du rouge à lèvres vraiment très rouge, ou un petit nude tout en douceur qui lui donne l’air d’une divinité tout juste sortie de son lit. Être belle “à la parisienne” est un tout art, mais qui doit laisser penser que cela ne demande aucun effort…

Toujours active

On trouve la Parisienne fourrée à la terrasse des cafés branchés ou dans les galeries d’art contemporain, elle donne son avis sur tout, une clope à la bouche et cocktail sophistiqué dans la main. Son temps est chronométré, même pour promener son petit chien. Une heure dans un musée, quinze minutes pour aller chercher le chemisier aperçu sur internet. Elle fait du sport, travaille et arrive toujours à voir tous ses amis. On la félicite. Ses journées semblent faire bien plus que 24 heures !

La Parisienne Paris ZigZag

Toujours pressée

D’ailleurs, dès le début de la journée, elle râle quand quelqu’un ne se met pas sur la bonne file dans l’escalator. Elle maudit régulièrement les touristes qui s’arrêtent net devant elle et manquent de lui faire renverser son café qu’elle finit d’avaler juste avant d’arriver sur son lieu de travail.  En véritable ”working-girl”, il n’y a qu’elle qui puisse monter les marches quatre à quatre un grand sac à main sur le bras.

Toujours hautaine

Si l’on veut l’approcher, il faut travailler sa phrase d’accroche plus intensément qu’avant une plaidoirie devant le Tribunal. Lorsque la Parisienne lance son regard méprisant, même les mouches n’osent plus faire de bruit. Et puis, si l’on tend l’oreille pour écouter ce qu’elle dit, on s’apercevra qu’elle est rarement contente. Un rien la contrarie et elle n’a aucun problème à le dire. On dirait même qu’elle y prend un certain plaisir…

Toujours en train de surveiller son alimentation

Elle mange toujours ultra healthy. D’ailleurs, dès qu’elle fait un petit écart elle fonce à sa salle de sport. Brunch et salade, la Parisienne connaît ça par cœur. Lorsqu’elle a le temps de manger. Mais parfois, ses après-midi à rallonge tournent au calvaire. Le ventre qui gargouille et ces fichus distributeurs qui ne proposent que des barres chocolatées ultra caloriques … Heureusement, les parisiennes ont trouvé les box Paléo Toi-Même, qui propose chaque mois dans de mignonnes petites boîtes un assortiment d’en-cas bio et personnalisés. De quoi combler les envies de grignotages au bureau en se laissant toujours surprendre… En glissant un des coffrets dans son sac avant de partir de chez elle, la Parisienne est désormais sûre de tenir le coup jusqu’au soir grâce à des baies, fruits séchés, chocolat cru, muesli, biltong de boeuf, granola, chips d’algues…

Box Paléo Toi-Même © Paris ZigZag - Paléo Toi-Même

Box Paléo Toi-Même © Paris ZigZag – Paléo Toi-Même

 
Pour se la jouer Parisienne, vous pouvez commander vos box ici, avec une promotion de 10  sur la première box