police-trottinette-paris-zigzag

Plus de 500 parisiens ont été verbalisés rien que dans la soirée de mardi à mercredi, relate la Préfecture de Police qui nous rappelle que “face à l’irresponsabilité, la fermeté sera de mise.”

135 euros d’amende en cas de déplacement injustifié ou défaut d’attestation

Dans la nuit de mardi minuit à mercredi 8h du matin, sur les 10.000 contrôles effectués à Paris et dans sa petite couronne, les 3000 policiers déployés ont verbalisés 518 parisiens pour déplacements injustifiés ou absence d’attestation de déplacement. Ces verbalisations qui ont commencées mardi à minuit et vont se poursuivre tout au long du confinement s’élèvent, pour le moment, à 135 €. Quatre commerces “non essentiels” ont aussi reçu des amendes pour être restés ouverts, malgré les mesures strictes mises en place par le gouvernement.

Pour rappel :
Il n’est plus possible de se déplacer sans l’attestation de déplacement dérogatoire et/ou le justificatif de déplacement professionnel. Ces derniers doivent absolument être imprimés ou présentés sur un papier libre (une version digitale n’est pas valable). Si vous vous déplacez pour le travail, vous devez avoir en votre possession votre attestation ET le justificatif de votre employeur. Les documents sont téléchargeables ici.

Seules les sorties pour se soigner, faire ses courses, liées à l’activité physique (à l’exclusion d’une pratique sportive collective et dans un périmètre de 1 à 2 km maximum) et aller travailler (quand ce n’est pas possible de le faire de chez soi) sont autorisées.

À lire également :
#Culturecheznous : la plateforme qui répertorie toute l’offre culturelle française disponible en ligne !

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités