train-rer-paris-zigzag

Vous vous êtes sûrement déjà demandés pourquoi les RER portaient ces noms farfelus… nous avons la réponse !

Probablement incompréhensibles pour le voyageur lambda, ces noms sont en fait des “codes missions” destinés aux agents de la RATP. Les aiguilleurs et les chefs de régulation s’en servent en effet pour déterminer en un coup d’oeil la destination et la mission d’une rame. Ces codes sont également utiles pour nommer et identifier un train en cas d’accident.

Alors comment ça marche ? 

La première lettre correspond tout simplement à la destination finale du train, autrement dit le terminus. La deuxième lettre, elle, indique la mission d’une rame, c’est à dire si le train dessert toutes les gares ou pas.

noms-rer-paris-zigzag
© RER A le blog

Qu’en est-il alors des troisièmes et quatrièmes lettres ? Et bien elles n’ont aucune signification et sont uniquement choisies pour des raisons phonétiques ! C’est pourquoi nous avons le droit aux jolis “NELY”, “TATI” ou encore “ZEBU”.
Pour finir, les deux chiffres suivant le nom de code indiquent le sens de circulation : les numéros pairs arrivent de l’ouest et les impairs de l’est.

rer-ratp-paris-zigzag
Instagram @ratp

Bon, jusqu’ici, tout va bien ? C’était sans compter les exceptions : les trains dits “haut le pied” ou “vide voyageur” ont un code spécifique, WxWy, où la deuxième lettre correspond à la destination de la rame et la quatrième à sa provenance. Enfin, les trains qui sont contraints de changer de mission, pour cause d’incident par exemple, verront leur nom de code se terminer par ZZ.

Voilà, vous pouvez désormais briller en société maintenant que vous savez tout des codes missions des RER !

À lire également :
Comment a-t-on choisi les numéros des lignes de métro à Paris ?
Palmarès des métros les plus chauds !

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités