fbpx

Chez Ricard, les salariés forcés à boire toujours plus de p'tits jaunes

ricard-paris-zigzag
Par Alexandre L

Les témoignages ont été publiés dans les colonnes du Parisien le 18 novembre dernier et ont fait grand bruit : 3 salariés de Pernod Ricard (dont un toujours en poste) ont dénoncé avoir été confrontés à l’alcoolisme à cause de l’incitation permanente à boire de leur entreprise, ce que les représentants de cette dernière démentent.

Ils sont tous les trois commerciaux et partagent un autre point commun : ils auraient été incités par Pernod Ricard à boire sur et en dehors de leur lieu de travail par leurs supérieurs, ce qui aurait créé une dépendance et un impact négatif sur leur santé et leur qualité de vie.

Après le repas, pendant une réunion ou avec les clients : les beuveries étaient selon les employés assez fréquentes et sous un bon nombre de prétextes. Peu après ces révélations, le groupe Ricard a vivement réagi, réfutant catégoriquement “l’existence d’une politique d’incitation à la consommation d’alcool parmi ses salariés”.

A contrario, Pernod Ricard affirme que les commerciaux de l’entreprise “sont sensibilisés à ce sujet à travers un code de comportement responsable”.

Crédit photo à la une : Instagram @ricard

À lire également :
Tabac, alcool, cannabis : une consommation qui varie selon les régions
Vous pouvez boire de la bière des pharaons datant de 4000 ans