fbpx

Gérald Darmanin annonce que près de 500 nouvelles caméras de surveillance pourraient être installées à Paris

Les caméras de vidéosurveillance se multiplient dans la capitale.
Par Sarra

Mercredi 20 juillet, Laurent Nuñez, ancien coordinateur des services de renseignement et de lutte contre le terrorisme, a pris officiellement ses fonctions de préfet de police de Paris. A cette occasion, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a fait quelques révélations sur les projets prévus pour les mois à venir. Des mesures ambitieuses, mais loin de faire l’unanimité…

500 caméras de surveillance et 1000 nouveaux policiers

Après le départ à la retraite du redoutable préfet Lallement, Laurent Nunez prend les rênes des forces de police et de sécurité de la capitale ! Afin de présenter les nouveaux projets et moyens qui seront déployés durant son mandat, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a décidé d’accorder une courte interview au Parisien pour présenter tout cela.

Et parmi les grandes décisions qui devraient être mises en œuvre très rapidement, la promesse de 1000 nouveaux policiers pour la Préfecture de Police dans les 5 prochaines années et les 500 caméras installées aux quatre coins de la Capitale suscitent des interrogations sur leur intérêt réel. En effet, de nombreux acteurs municipaux remettent en cause l’intérêt de la vidéosurveillance, qu’ils jugent plus coûteuse qu’efficace.

Une annonce qui ne fait pas l’unanimité

Quant aux nouveaux officiers de maintien de la paix, la question des armements est à nouveau préoccupante. Darmanin reproche au maire de Paris le fait que plusieurs policiers municipaux ne soient pas armés. Pour elle, la police municipale n’est pas là pour lutter contre la grande criminalité, et armer ses agents avec d’autres équipements que ceux dont ils disposent déjà ne ferait que creuser le fossé entre les habitants et la police, qui n’a fait que décupler sous Lallement.

Pour ne pas reproduire les mêmes erreurs survenues durant les manifestations de ces trois dernières années, Darmanin compte créer un centre de formation à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne afin que les forces de l’ordre soient le meilleur entraînement possible et éviter tout débordement causé par un manque de formation.

Image :  Kenzo Tribouillard / AFP
A lire également : L’Hôtel de la garantie accueille un super-commissariat dans le 3ème  //   Le commissariat de police le plus insolite de Paris