fbpx

Détruire les invendus dans les poubelles est interdit pour tous !

gaspillage-alimentaire-paris-zigzag
Par Alexandre L

Selon la porte parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, plus de 10 millions de tonnes de nourriture seraient perdues chaque année en France, soit un cinquième de la production alimentaire totale. Face à ce constat alarmant, le gouvernement a pris le lundi 21 octobre une ordonnance permettant de lutter un peu plus contre le gaspillage alimentaire.

Jusqu’à présent, la loi Garot de 2016 interdisait la destruction des invendus alimentaires ou non aux distributeurs. Ainsi, les produits concernés doivent soit être donnés soit recyclés par l’entreprise en question. Désormais, cette mesure s’applique à tous les opérateurs du secteur agroalimentaire.

gaspillage-paris-zigzag
Flickr : Thomas Bresson

Par conséquent, si un opérateur de la restauration collective privée procède à la destruction de produits encore consommables, il encourra une amende de 3 750€. De quoi réfléchir à deux fois…

Crédit photo à le une : Instagram @fscf_paris

À lire également :
Des fontaines gratuites d’eau pétillante dans les rues de Paris
Pesticides dans la maison : le rapport inquiétant de l’ANSES