fbpx

Le comité des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 a dû engager des photographes bien particuliers pour certaines épreuves...

Piscine © plprod, Adobe Stock
Par Lola

Le top départ des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sera donné dès le 26 juillet prochain. Pour vous faire patienter encore un peu, la rédac’ de Paris Zigzag est allée fouiner auprès des professions les plus atypiques prévues pour l’événement, et qu’on oublie bien souvent ! Vous êtes prêts ? Aujourd’hui, nous mettons à l’honneur… la photographie ! Mais pas n’importe laquelle…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Des épreuves olympiques… dans l’eau !

Tous les 4 ans, les JO nous proposent un énorme panel de sports ! Les activités aquatiques y jouent d’ailleurs une place importante, puisque nous pouvons y retrouver (entre autre) la natation, le plongeon et même le water polo. Pour l’occasion, 2 sites ont même été spécialement aménagés à Paris afin d’accueillir les sportifs en intérieur : le Centre Aquatique Olympique, en face du Stade de France, et La Défense Arena ! Rappelons à tous les déçus qui n’auraient pas obtenu de places que les épreuves seront bien évidemment retransmises en direct à la télévision ! Et pour une fois, nous n’aurons pas à grimacer du décalage horaire…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Olympic Games (@olympics)

300 photographes pour les épreuves d’eau

Beaucoup de corps de métiers seront mobilisés pour que cet événement international soit le plus réussi possible. Que ce soit dans la sécurité, le tourisme, ou… même la photographie ! Pour nous faire suivre les actualités aquatiques aux quatre coins du monde, ce sont pas moins de 300 photographes qui ont été embauchés ! Et ce n’est autre que Eric Huynh, un Rennais, qui a été choisi pour superviser tout ce beau monde. Photographe de métier et passionné de natation depuis son enfance, c’est un rêve à part entière qui se réalise pour lui. Et l’enjeu est de taille ! En effet, il devra s’assurer que les épreuves sont parfaitement immortalisées depuis les tribunes… et sous l’eau ! C’est grâce à son professionnalisme et à son équipe que nous pourrons admirer chaque mouvement des sportifs, et cela même depuis notre canapé !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paris2024 (@paris2024)

L’exception du surf

Les épreuves à huit clos ne sont pas les seules à nécessiter des photographes qualifiés. Pour enregistrer la compétition de surf qui aura lieu à Teahupo’o (Tahiti), l’heureux élu est Benjamin Thouard ! Familier des grandes vagues et de leurs puissances, il a depuis longtemps apprivoisé l’océan Pacifique jusqu’à obtenir l’opportunité d’une vie. Au moment où les sportifs s’élanceront pour tenter de ramener l’une des trois médailles tant convoitées, il sera sous l’eau avec un seul objectif en tête : nous rapporter les clichés les plus exceptionnels… et insolites !

Photo à la Une : Piscine © plprod, Adobe Stock

À lire aussi : Baignade à Paris en 2025. 100 ans après son interdiction, quels seront les spots pour se baigner dans la Seine ?