pharmacie-paris-zigzag

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a récemment pris la décision d’enlever paracétamol, ibuprofène et anti-inflammatoires du libre service. Mal utilisés, ces médicaments présentent un plus gros risque qu’il n’y paraît, c’est pourquoi la mesure s’appliquera dès janvier dans nos pharmacies, c’est le moment de faire le plein ! (On blague…)

Dans l’inconscient collectif, ces médicaments courants sont devenus pour certains un réflexe en cas de douleurs ou de fièvre et pourtant, certains pharmaciens ont déjà tiré la sonnette d’alarme, qualifiant les comprimés “d’extrêmement dangereux en cas de surdosage”. 

medicaments-paris-zigzag

Effectivement, le Doliprane serait la première cause de transplantation hépatique. Administré à doses trop élevées, le paracétamol peut en effet causer de graves lésions du foie, causant la nécessité d’une greffe et parfois la mort… L’ASNM le rappelle, chez l’adulte, il faut limiter les prises à 3 grammes par jour et les espacer de 6 heures.

On vous donne notre truc : une goûte d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes en cas de maux de tête. Ça sent le dentifrice dans tout le bureau, mais ça marche !

À lire également :
ASMR au Louvre : relaxant ou complètement flippant ?
Connaissez-vous le musée des maladies de la peau à Paris ?

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités