fontaine-louvre-paris-zigzag

Dépassé par sa fréquentation, le célèbre musée parisien doit limiter son accès aux visiteurs munis de billets. Une déception pour de nombreux touristes, qui espéraient pouvoir acheter des billets directement sur place.

foule-joconde-paris-zigzag

Une foule mal renseignée 

Le Louvre a dû refouler ces derniers jours de nombreux visiteurs, la faute au nouvel itinéraire pour accéder à «la Joconde», mais aussi à la canicule. Face à cette forte affluence, le musée a décider de limiter l’accès aux visiteurs munis de billets, à des horaires précis. Une information qui n’est pas parvenue jusqu’à un certain nombre de touristes, qui se sont vu refoulé l’accès. Ils déplorent un manque de communication de la part de l’établissement.

Depuis, le site internet du musée affiche “Forte affluence : le musée peut être complet”. Dans la foulée, pour l’exposition exceptionnelle sur Léonard de Vinci , qui sera inaugurée fin octobre au Louvre mais dont les places sont déjà en vente, le musée a pour la première fois instauré la réservation obligatoire.

Le déplacement de la Joconde en cause

La célèbre oeuvre de Léonard de Vinci est déplacée dans une aile différente, afin de rénover la salle qui l’abrite habituellement. Un déplacement qui provoque de nombreux embouteillages, notamment dans les escalators. La Joconde attire à elle seule 80% des touristes.

Autre cause : ces derniers jours, la capitale a subi une vague de chaleur importante, ce qui a conduit les touristes à se réfugier au frais dans le musée.

Si vous comptez visiter le musée dans les prochains jours, le conseil est de réserver… et de prendre son mal en patience. La durée de visite a quasiment doublé, à cause de la forte affluence.

A lire aussi:
Les caves du Louvre, paradis pour les passionnés de bon vin !µ
Un guide pour mieux attirer les touristes à Paris