Alors que la SCNF est sous le feu des critiques depuis quelques années pour ses fermetures régulières de lignes régionales, un nouveau scandale pourrait écorner, une nouvelle fois, son image… Des trains fantômes, sans passagers et dont les billets ne sont pas commercialisés, circuleraient chaque jour en France. Pourquoi un tel gâchis ?

Des trains vides à cause de billets non commercialisés…

Vous avez peut-être croisé un jour, sur le quai de votre gare, ces mystérieux trains fantômes. Quasiment, voire entièrement vides, des trains de la SCNF assurent des liaisons quotidiennes sans pour autant transporter de voyageurs.

Concrètement, il arrive, par exemple, que le transilien reliant Paris à La Ferté Milon, délicieuse petite bourgade de 2000 habitants située dans l’Aisne, et qui est normalement prévu toutes les heures, soit parfois totalement vide lors de son voyage. Le problème ici n’est pas la demande, mais le commerce des billets ! Impossible en effet de trouver le site Oui.sncf la moindre référence au transilien Paris-Ferté Milon : un trajet qui semble invisible à la plupart des usagers.gare-vide-paris-zigzag

Ce défaut dans la mise en vente de certains billets sur le site impacterait également des trajets Ouigo. Si le trajet Lille-Lyon en Ouigo est censé marquer un arrêt à la gare TGV d’Amiens, presque quotidiennement à 15h40, il est impossible, aujourd’hui, de réserver un billet de train à partir de la capitale picarde pour rejoindre Lyon, ou Lille dans le sens inverse. Une situation ubuesque qui rajoute de la complexité dans la circulation ferroviaire…

A la source de ce dysfonctionnement, des calculs trop lourds pour être intégrés sur le site : « Nous ne pouvons pas intégrer 100 % des combinaisons et calculs origines destinations dans nos outils digitaux », selon les propos de l’entreprise publique, rapportés par nos confrères du Parisien.

En somme, si le « bug » impacte une extrême minorité des usagers, reste que plusieurs centaines de voyageurs ne peuvent profiter du service ferroviaire, à cause d’un site internet défectueux. Seuls les signalements d’usagers peuvent alerter la SNCF sur ces dysfonctionnements et permettre un rétablissement de la vente des billets en ligne… Un beau capharnaüm !

A lire également :
Le plus grand retard de train annoncé pour Paris 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités