métro-cité-paris-zigzag

La première journée de grève a été très suivie ce vendredi, avec des chiffres historiques qui frôlent les 100% de grévistes. Lors de l’envahissement du siège de la RATP, certains agents ont annoncé leur volonté de continuer la grève, voire de mener une “grève illimité en décembre“.

derniers-metros-paris-horaires-fermes-chers

“Illimitée en décembre”

Forts de cette journée de grande mobilisation, qui a fortement perturbé le trafic en Île-de-France, les syndicats menacent de continuer la grève et affirment leur combativité. Thierry Babec, secrétaire général UNSA-RATP prévient à BFMTV : “Si évidemment, en fonction du déroulé des événements sur le dossier, ils ressentent la nécessité d’un nouveau conflit, on est prêts à y retourner. Lors de l’envahissement du siège RATP par les grévistes ce vendredi, la menace d’une grève illimitée a été scandée à plusieurs reprises.

Pour rappel, les grévistes s’opposent au projet de réforme des retraites, qui prévoit d’universaliser le système de retraite. Les employés de la RATP sont aujourd’hui sous un régime spécial, et le système à point pourrait faire baisser leur pension de 20 à 30%, tout en reculant l’âge de départ à la retraite. Ils soulignent notamment que ce régime spécial, qui leur permet des départs à 52 ou 57 ans, tient compte des pénibilités liées à leur mission.

Un appel à la grève à nuancer

Pourtant, rien n’est encore décidé. Thierry Babec nuance au micro du Parisien : “Ce n’est pas décidé“, et la CGT se veut également prudente sur la question d’une grève illimitée : “Nous privilégions des journées d’actions interprofessionnelles, comme celle du 24 septembre à l’appel de la CGT“.

Une journée de mobilisation est prévue ce mardi 24 septembre du côté de la SNCF, également opposé à la réforme des retraites. Aucune perturbation n’est, à ce jour, annoncée.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités