rue-rivoli-paris-zigzag

C’est désormais une certitude : la rue de Rivoli ne reverra pas de voitures de si tôt ! Invitée ce mercredi 16 septembre 2020 sur Europe 1, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo a confirmé sa volonté de pérenniser les pistes cyclables, les “coronapistes”, créées pour faciliter la circulation pendant la crise sanitaire, y compris celles de la rue de Rivoli.

Les voitures particulières ne reviendront pas rue de Rivoli

Depuis le mois de mai, la rue de Rivoli fait partie des 50 kilomètres de rues parisiennes entièrement réservées aux piétons, cyclistes, trottinettes et autres mobilités douces, ainsi qu’aux bus, taxis et véhicules d’urgence. Cette piste cyclable née au moment du déconfinement afin d’encourager la pratique du vélo et permettre des déplacements plus sécurisés pour les deux-roues dans le centre de Paris va bel et bien être pérennisée : à la question de savoir si l’on verrait à nouveau des voitures sur la rue de Rivoli, l’édile parisienne a été claire, “Non“.

La maire de Paris estime par ailleurs que les pistes cyclables temporaires ont “montré qu’il y a vraiment beaucoup, beaucoup d’usagers et que le vélo est vraiment devenu à Paris un moyen de transport domicile-travail. Et qu’en plus ça aide à faire baisser la pollution.” Anne Hidalgo a également précisé la conservation de la file “réservée aux taxis, aux bus, et à un certain nombre de véhicules autorisés”.

À lire également : La rue de Rivoli est désormais réservée aux piétons, cyclistes et bus

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités