Il aura fallu plus de 2 ans de travaux pour façonner la toute nouvelle place de la Bastille, et le résultat est bluffant : une presqu’île reliée au port de l’Arsenal a pris la place du rond-point peu chaleureux où l’on osait à peine s’aventurer. Métamorphosée, elle offre désormais un espace piéton et végétalisé de plus d’un hectare qui fait de la place historique un lieu plus respirable et accueillant. On vous la présente.

Une place piétonnisée et végétalisée

Comme chacun le sait, favoriser les mobilités douces au profit des véhicules motorisés est l’un des enjeux phares de l’équipe d’Anne Hidalgo à Paris. Trottoirs plus larges, nouvelles assises, espace de glisse urbaine pour les sportifs, promenade végétalisée allant du boulevard Richard Lenoir jusqu’au port de l’Arsenal, et grand escalier permettant de voir le canal depuis la place…. La Bastille est alors transformée en agréable presqu’île qui fait la part belle aux piétons. En gros, la Mairie de Paris a appliqué son crédo sur ce chantier : moins de voitures, mais plus d’arbres en ville !

Un hommage rendu à l’histoire de la place

Il s’agit donc d’une nouvelle étape pour la place de la Bastille qui a connu bien des rebondissements depuis son existence. Mais pour les architectes urbains, pas question d’en oublier le passé. Pour rendre hommage aux nombreux évènements qui se sont déroulés ici au cours de l’Histoire, des délimitations de l’ancienne forteresse sont matérialisées au sol, la colonne de Juillet – mémoire des révolutions au XIXe siècle – est bien mise en valeur, et des motifs de l’histoire de la place réalisés par la manufacture de Sèvres ont même été insérés dans le sol.

© Paris Futur

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités