fbpx

Les arcs de la grande voûte de Notre Dame de Paris ont été reconstruits

cathedrale-notre-dame-de-paris-zigzag
Par Pauline

Un petit pas pour elle, mais un grand pas pour nous : la Vieille Dame, comme la surnomment affectueusement les parisiens, commence doucement à reprendre corps grâce au travail talentueux et acharné de nombreux ouvriers et artisans. Aujourd’hui, près de quatre ans après l’incendie qui avait ravagé ce monument de la culture française, les arcs de sa grande voûte ont été intégralement reconstruits.

Un chantier de longue haleine

chantier notre dame paris
© RNDP

Ce sont une cinquantaine d’équipes qui ont été déployées lorsque le chantier de la Cathédrale de Notre-Dame a été engagé, et ce n’est pas pour rien : c’est un travail colossal, qui demande les connaissances d’experts dans de nombreux domaines. Alors lorsque de telles avancées sont faites, on ne peut que se réjouir !

Les Compagnons ont accompli la prouesse de reconstruire les quelques quarante claveaux composant ces arcs traditionnellement, en utilisant des pierres calcaires en provenance de l’Oise et en se reposant sur d’imposants cintres de bois.

chantier notre dame paris
© RNDP

Des têtes d’angelots sculptées et toutes uniques en leur genre sont venues s’installer tout autour de ce que l’on appelle l’oculus (anneau de compression de la voûte) pour répliquer les originelles. Les arcs achevés, ce précieux ouvrage a été immédiatement mis à l’abris sous de lourdes bâches pour le protéger pendant que le reste du chantier suit son cours.

Dès cet été, on devrait commencer à voir poindre la nouvelle flèche de Notre-Dame de Paris

Le chantier doit toucher à sa fin en 2024.

À lire également :
Cinq chantiers à Paris qui prendront fin en 2023