fbpx

Paris 2024 : où en sont les négociations entre les bouquinistes et la Mairie de Paris ?

Un lecteur chez un bouquiniste des quais de Seine de Paris
Par Romane Fraysse

Ce jeudi 28 septembre 2023, une réunion a eu lieu entre les bouquinistes et la mairie de Paris à la Préfecture de police. Concernant le possible déplacement des fameuses boîtes vertes durant les Jeux olympiques, il a été décidé de tester le démontage de plusieurs d’entre elles.

Un dialogue engagé lors d’une réunion

Plus de deux mois après le courrier de la Préfecture de Paris annonçant le déplacement des bouquinistes durant les Jeux olympiques 2024, peu d’échanges avaient eu lieu entre la mairie et les commerçants. Face aux vives réactions et au soutien des Parisiens dans une pétition, une réunion s’est tenue ce jeudi 28 septembre 2023 pour renouer le dialogue. Durant plus de deux heures, ce vif échange n’a mené à aucun réel accord, et le projet de démontage de près de 600 boîtes vertes est toujours d’actualité.

Boîtes des bouquinistes des quais de Seine. DR
Boîtes des bouquinistes des quais de Seine. DR

Des “tests” de démontage des boîtes

Afin de vérifier la faisabilité de ce démontage et de ce déplacement, le Préfet de police a déclaré que des tests seront menés sur trois ou quatre boîtes du centre-ville de la capitale. Fixées au parapet, ces boîtes vieilles de 450 ans surplombent les quais de la Seine comme de véritables librairies à ciel ouvert, où l’on trouve des livres d’occasion, des affiches ou des cartes postales en vente. Pour les bouquinistes, la diversité, la complexité et la fragilité des structures de ces boîtes rendent le déplacement tout bonnement impossible. De plus, ceux-ci craignent également la volonté de la mairie de “revoir le linéaire” des boîtes, pour éventuellement réduire la liste.

À lire également : Bouquinistes, Crous, caméras “intelligentes”, où en sont ces projets controversés de Paris 2024 ?