Cloitre des Billettes

Tandis que l’église des Billettes (Paris 4) était en pleine restauration, personne ne s’attendait à tomber sur de pareilles découvertes. Et pourtant, les fouilles archéologiques qui ont eu lieu en parallèle des travaux ont permis de retrouver des céramiques du XVIe siècle, ainsi que des sépultures très anciennes. Un véritable trésor qui fait le bonheur des passionnés.

Des fouilles archéologiques fructueuses

Dans le cadre des travaux sous la nef des Billettes, église luthérienne dont le sol commençait à s’affaisser depuis 2019, des objets rares et précieux ont refait surface. En effet, six mètres sous terre, des dizaines de pots complets en céramique datant du XVIe siècle, jadis utilisés pour la cuisine ou pour contenir l’encens, ont été retrouvé. Une découverte déjà impressionnante qui s’ajoute à des os humains et une dent retaillée attachée avec du fil d’or (synonyme d’une grande richesse) retrouvés dans une tranchée des fondations. Enfin, des latrines du 14e siècle ont refait surface, ainsi que plusieurs sépultures allant de la deuxième moitié du 14e siècle au 18e siècle.

Dans les faits, on sait que l’église des Billettes a été érigée entre 1754 et 1758 en lieu et place d’une autre église construite en 1294. La crypte de l’église initiale n’était donc plus accessible depuis deux siècles, car remblayée à la fin du 18e siècle. C’est ainsi qu’on a pu dater ces trouvailles.

Mais à présent, revenons en 2021. Outre la restauration du sol, l’église des Billettes bénéficie actuellement d’une rénovation de sa façade et d’une remise à neuf des ardoises et tuiles de son cloître gothique. Par la suite, les vitraux et l’horloge du fronton seront également rénovés. Un chantier d’envergure engagé par l’Hôtel de Ville, et qui prendra fin à l’été prochain.

A lire également :
Pour sa nouvelle expo, le musée Carnavalet rend hommage au Paris romanesque de Marcel Proust !

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités