On trépignait d’impatience de fouler à nouveau le sol de la Samaritaine, voilà que la date de réouverture du grand magasin remastersisé par LVMH vient de tomber. Dès le 28 mai prochain, sous réserve des prochaines directives gouvernementales, on va pouvoir redécouvrir ce lieu mythique, tout beau, tout neuf. Après 15 ans de fermeture, celle qui a été pendant plus de 130 ans un repaire pour les Parisiens avides de shopping a déjà dû décaler deux fois sa date de réouverture : en avril 2020, puis en février 2021. On croise les doigts pour cette fois-ci soit la bonne !

Une réouverture prévue pour début 2021

Les travaux étaient colossaux et le projet pour la réouverture est d’envergure : en restant fidèle à son histoire et à son architecture, la Samaritaine sera un lieu à multiples fonctions. Un palace, un restaurant, des bureaux, une crèche, la plus grande piscine de Paris, des logements sociaux et des magasins en tous genres; voilà une liste rapide des activités que vous pourrez trouver dans ce vaste espace de 80 000 m2.

Suite aux différents confinements et à la crise du Coronavirus, le chantier du lieu – qui devait (enfin !) ouvrir en avril 2020 – a pris du retard. Cette date de réouverture sonne l’aboutissement d’un (très) long feuilleton : on le rappelle, il aura fallu 5 ans aux propriétaires pour trouver un accord avec la mairie de Paris, 5 autres années pour obtenir un permis de construire et plus de 5 ans à nouveau pour réaliser les immenses travaux de restructuration dont la facture s’élève à, au moins, 750 millions d’euros.

la-samaritaine-paris-zigzag

Un temple de la consommation né en 1870

Pour rappel, la Samaritaine est née d’une petite échoppe de tissus appartenant à Ernest Cognacq en 1870 et s’est agrandie au fil des années pour devenir un immense magasin, leader du mouvement de la grande consommation jusqu’en 1970. Non seulement les produits se sont multipliés au fil des décennies, mais l’aspect esthétique n’a jamais faibli, notamment grâce à son charme Art déco et Art nouveau. Les architectes sollicités pour agrandir et embellir la Samaritaine à la fin du XIXe siècle étaient tout simplement les artistes les plus en vogue à l’époque : Frantz Jourdain et Henri Sauvage. L’espace connait alors plusieurs phases d’agrandissements qui distinguent le bâtiment final en trois parties : le magasin principal, l’immeuble Jourdain et l’îlot Rivoli.

samaritaine-paris-zigzag
Instagram @arcanum_paris

Suite à la rénovation menée par LVMH, la fonction première de cet établissement sera remise à l’honneur avec 20 000 m2 d’espace dédié à plus de 600 marques de vêtements, de luxe mais aussi de jeunes créateurs. Le lieu accueillera également un concept store de 200 m2. Et comme le groupe LVMH aime voir les choses en grand, le palace cinq étoiles de la Samaritaine sera géré par Cheval Blanc et comprendra pas moins de 26 chambres et 46 suites… à partir de 1 150 euros la nuitée.

samaritaine-panneaux-verre-paris-zigzag
Crédit photo : Facebook la Samaritaine

La Nouvelle Samaritaine classée Monument Historique aura pour mission de véhiculer un mode de vie à la française à destination des locaux et des touristes, en mêlant shopping, gastronomie, hôtel, tout cela dans un décor atypique qui rappelle le Paris de la Belle Époque. La touche contemporaine se trouvera au niveau de la rue de Rivoli avec une façade extérieure toute vitrée de 130m. Une installation qui offre une réelle réverbération et une luminosité sur la rue, mais qui n’est pas du goût de tout le monde !

A lire également :
Une pétition circule pour dénoncer l’abattage de la glycine centenaire de Chez Plumeau

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités