Qui a dit que les jardins étaient tristes en hiver ? Malgré le froid ou le mauvais temps, certaines fleurs s’épanouissent cette saison et rendent aux parcs de la capitale toute leur gaieté. Mais lesquelles a-t-on la chance de croiser en ce moment ? Nous vous proposons une balade dans les plus beaux écrins de verdure parisiens, à la découverte des fleurs hivernales. 

Les perce-neiges 

Ses petites clochettes blanches sont pleines de poésie ! Une légende raconte que cette fleur serait née des larmes d’Eve, désespérée par une tempête de neige et l’hiver trop long dans le jardin d’Eden. Le perce-neige n’hésite pas à braver le gel pour pointer le bout de son nez… et annoncer le printemps. Il fleurit de janvier à mars et préfère se montrer à l’abri des arbustes ou sur les pelouses. Malgré sa beauté et son léger parfum de miel, le perce-neige est toxique ! Il n’est pas à confondre avec d’autres fleurs comestibles comme les primevères

La rose de Noël

La rose de Noël est la fleur hivernale par excellence ! Elle porte aussi le nom d’hellébore noire en raison de la couleur de ses racines. Cette fleur aux larges pétales et au feuillage saillant fleurit à partir de décembre et jusqu’au printemps. Connue pour sa blancheur, la rose de Noël peut aussi être rose, verte, mauve et même jaune. À travers les siècles, on lui prêtait des vertus médicinales magiques ! Aujourd’hui, elle est plutôt considérée comme toxique… La rose de Noël tient elle aussi son joli nom d’une légende. Une pauvre bergère aurait offert à l’enfant Jésus ces fleurs, nées de ses larmes. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MNHN (@le_museum)

Le jasmin d’hiver 

Au détour d’une promenade, peut-être avez-vous déjà vu du jasmin d’hiver, cette plante grimpante aux délicates fleurs jaunes. Très répandue dans les parcs, elle est parfaite dans les massifs et peut mesurer jusqu’à deux mètres de haut. Il s’agit d’ailleurs de la seule plante grimpante à se parer de fleurs l’hiver venu ! D’une grande résistance, elle survit jusqu’aux températures glaciales de -15° mais ne dégage malheureusement aucun parfum, contrairement aux autres variétés de jasmin. Elle est à retrouver de janvier à mars. 

Le viorne d’hiver

Le viorne d’hiver contribue lui aussi à redonner des couleurs à cette saison. Peu attrayant avant floraison, cet arbuste prend toute sa splendeur en hiver. Il donne des pompons de fleurettes roses ou blanches, sur des branches nues, dépourvues de feuilles. Ces fleurs dégagent un doux parfum, que vous ne pourrez pas manquer ! 

L’orchidée

Vous avez bien lu… Il est aussi possible d’admirer ce chef-d’œuvre de la nature en hiver ! Pour cela, nous vous donnons rendez-vous dans les Grandes Serres du Jardin des Plantes, dans le 5e arrondissement. Du 23 février au 21 mars 2022, l’exposition “Mille et une orchidées” offre un véritable voyage dans les contrées tropicales. Tachetées, unies, à pétales larges ou très fins, multicolores… il en existe plus de 25 000 espèces ! Ce symbole de fécondité serait d’ailleurs apparu à la période jurassique, il y a 120 millions d’années… 

À lire également : Les endroits les plus fleuris de Paris
Le marché aux fleurs de l’Île de la Cité

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités