paris-produits-bio-bateau

Si Paris est une ville si enthousiasmante, ce n’est pas que grâce à ses richesses architecturales, son histoire et ses jolies boutiques. C’est aussi parce que certains de ses habitants sont pleins d’énergie positive et prennent des initiatives pour faire bouger les choses ! La priorité de la plupart d’entre eux ? Améliorer la qualité de vie des Parisiens en leur permettant de consommer des produits sains et naturels tout en leur facilitant les échanges avec leur environnement proche. Voici 7 initiatives de production locale parisienne qui valent le détour !

LA LOUVE, LE SUPERMARCHÉ COOPÉRATIF

magasin-cooperatif-louve-paris
©Facebook La Louve

Voilà une bonne idée piquée aux américains : créer un magasin géré par ses clients, un magasin coopératif en quelque sorte. C’est simple, on devient membre en achetant une part du magasin d’une valeur de 100 euros (remboursée en cas de départ de la coopérative), et contre quelques heures de travail par mois, on accède à des produits 20 à 40% moins chers que ceux du marché. Pas besoin de savoir tenir une caisse, on apporte sa contribution selon ses compétences, en comptabilité, logistique, ou en s’occupant des inventaires ou du nettoyage par exemple. Bio ou pas, productions locales ou non, les membres choisissent ensuite les produits qu’ils souhaitent voir dans leur supérette. C’est le tout premier magasin de ce genre à Paris, et on trouve ça plutôt chouette !

La Louve, 116 rue des Poissonniers, 75018
http://dons.cooplalouve.fr/

DES FRAISES À BERCY

production-paris-fraises-bio
©facebook Agricool

Retrouver le vrai goût des fraises à Paris, voilà l’objectif que se sont fixés deux fils d’agriculteurs picards en mal de saveurs authentiques. Leur idée ? Transformer des containers en véritables « espaces à cultiver » dans le quartier de Bercy, en y reproduisant les conditions idéales de culture : à l’intérieur, des murs végétalisés, des lumières LED, une température étudiée, un circuit d’irrigation fermé et même des bourdons qui assurent une pollinisation naturelle. Chaque année, ce seraient 7 tonnes de fraises sans pesticide, sans pollution et sans OGM, qui seraient produites. Et à 3euros la barquette de 250g, ces fruits made in Bercy s’arracheraient comme des petits pains !

Agricool, en bordure du parc de Bercy et face à la Cinémathèque, 75012. 
Réservez vos fraises ici http://paris.agricool.co/

LE GARDE-MANGER DES DAMES

boutique-paris-bio-local
©facebook garde-manger des Dames

Une boutique où l’on ne trouve que des produits locaux, bio et de saison à Paris, vous en rêviez ? Le garde-manger des Dames l’a fait ! Pour ce faire, Isabelle, la créatrice des lieux a sélectionné avec soin les meilleurs producteurs, éleveurs et artisans d’Île de France et alentours. En plus d’une ribambelle de fruits et légumes ultra-frais, récoltés la veille, son échoppe de la rue des Dames dans le 17ème arrondissement propose des fromages, des bières, des cidres, des viandes ou encore des confitures garanties sans additif ni conservateur. Avec ces trouvailles, Isabelle mitonne même de bons petits plats pour le déjeuner…

26 rue des Dames, 75017
http://legardemangerdesdames.fr/

UN RESTO AVEC UN GRAND POTAGER

restaurant-frame-paris-potager
©facebook Frame

Si seulement tous les restaurants parisiens fonctionnaient comme cela… En plus d’être consacré à la gastronomie californienne, Frame a une autre particularité intéressante : il possède son propre potager ! À deux pas de la Tour Eiffel, c’est même sur un grand terrain de 600m2 que sont cultivées 250 variétés de fruits, légumes et plantes aromatiques. Andrew Wigger, le chef du restaurant y pioche à sa guise des framboises, des kiwis, de la rhubarbe, des tomates, de la roquette pour ses recettes. Et s’il est d’humeur créative, il n’a qu’à se laisser inspirer par le chou kale, la lavande, la bourrache ou encore la capucine comestibles de ce petit paradis. Le tout est bio, cela va sans dire !

28 rue Jean Rey, 75015
http://www.framebrasserie.fr/

LE MARCHÉ SUR L’EAU

paris-produits-bio-bateau
©facebook Marché sur l’eau

Vous aimeriez acheter vos produits chez les agriculteurs de la région, mais c’est un peu trop loin pour vous ou vous n’avez pas de moyen de locomotion ? Sachez qu’il existe une solution pour les faire venir à vous : le marché sur l’eau. Chaque semaine, des produits issus d’exploitations agricoles régionales sont acheminés par bateau jusqu’à Paris. Il suffit ensuite d’aller faire son petit marché sur le quai du canal de l’Ourcq à l’arrivée du convoi, et le tour est joué ! Huile de colza, pommes de terre, fruits et légumes, produits laitiers, viande, noisettes, bières, poulets, il y a à peu près de quoi remplir votre réfrigérateur pour la semaine. Et en plus, ces produits sont sélectionnés dans des fermes où l’agriculture est peu intensive et l’utilisation de produits chimiques limitée…

http://www.marchesurleau.com/

LES RUCHES DE PARIS

ruches-parc-brassens-paris
Khardan, licence CC BY-SA 2.0

À Paris, il n’y a pas que des petits rats à l’opéra, il y a aussi pas mal d’abeilles ! Rassurez-vous, celles-ci ne se trouvent pas dans les salles de représentation, mais en hauteur ou même sur les toits, dans de véritables ruches. C’est le cas à l’opéra Garnier où elles investissent une partie du quatrième étage, ou à l’opéra Bastille ! Le goût réputé très fin de leur miel a le don de faire taire les sceptiques : non, en ville le miel n’est pas moins bon qu’ailleurs, et bien au contraire. Il faudra vous rendre chez Fauchon, où est vendu ce miel « made in opéra », pour tester par vous-même. À Paris, les ruches tendent à gagner du territoire et se sont ces dernières années également installées au parc Georges Brassens, à la mairie du 4ème arrondissement ou encore sur le toit de la Tour d’argent. Réjouissant !

LA CAVERNE AUX CHAMPIGNONS 

caverne-champignons-paris
©Facebook La Caverne

La première ferme souterraine de France va bientôt ouvrir ses portes ! Et cela va se passer à Paris, dans un immense parking en sous-sol de 2900m2 dans le 18ème arrondissement. C’est en tout cas le projet d’un collectif baptisé La Caverne, qui souhaite développer l’agriculture urbaine, en commençant par la culture de champignons sur marc de café, le maraîchage sur compost et la culture verticale d’herbes aromatiques. Loin de n’être qu’anecdotique, cette production devrait représenter environ 30 000 kg de fruits et légumes et plus de 20 000kg de champignons par an ! De plus, elle devrait créer 8 emplois à temps plein.

Porte de la Chapelle, 75018
https://www.facebook.com/FermeUrbaine/

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités