parc-tuileries-paris-zigzag

Alors que dimanche, malgré les mesures de confinement, les badauds s’étaient rassemblés en grappes dans les rues de Paris, aux abords des parcs ou du Canal Saint-Martin, les autorités avaient appelé à plus de discipline. Ce lundi 16 mars, la ville de Paris annonce la fermeture des parcs et jardins pour “amplifier l’impact” des restrictions prises par le gouvernement contre la propagation du covid-19.

Après la fermeture des musées, des restaurants et des cafés, Anne Hidalgo déclare la “fermeture des parcs et jardins jusqu’à nouvel ordre.” Ces derniers “seront fermés dans les prochaines heures et n’ouvriront pas demain.” Des mesures qui visent à ralentir le virus en évitant “autant que possible les contacts entre les personnes.”

En plus de l’ouverture des crèches, écoles et collèges pour accueillir les enfants des personnels de la santé, la ville de Paris met à disposition du “personnel mobilisé dans la gestion de la crise” l’ensemble des places de stationnements des rues de Paris à titre gratuit afin de leur permettre “de pouvoir se garer à proximité de leur lieu de travail et de faciliter les visites à domicile.”

Ces nouvelles mesures viennent s’ajouter au maintien des services municipaux essentiels parmi lesquels “la collecte des ordures, la police municipale, l’accompagnement des seniors, la PMI (protection maternelle et infantile), l’hébergement d’urgence, l’ASE (l’aide sociale à l’enfance), les bains-douches, l’état civil, les services funéraires.”

Enfin, la maire rassure les inquiétudes des professionnels de la santé parisiens concernant les masques et indique que 500.000 masques seront mis à leur disposition “pour assurer leur protection.”

À lire également :
Coronavirus : tous les lieux publics “non indispensables” fermés dès ce soir minuit

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités