gare-montparnasse-paris-zigzag

Depuis 3 jours, les rues de Paris se vident mais les foules se pressent sur les quais des gares parisiennes. Dès l’annonce du Président Macron de fermer écoles et bureaux jeudi dernier, les Parisiens ont commencé à s’organiser, craignant une longue période de mise à l’arrêt générale. Une fois le télétravail mis en place pour tout le monde et suite à l’annonce d’un confinement strict à l’italienne hier soir, l’idée de quitter Paris et son appartement étroit se généralise.

Si certaines personnes ont attendu de pouvoir voter dimanche avant de s’engouffrer dans un train ou une voiture, entre hier soir et ce matin, la capitale a perdu une bonne partie de ses habitants. Précautions prises ou pas, suivi des règles barrières ou non, ils rejoignent en masse leur maison de campagne, ou celle des grands-parents, au risque de faire circuler le virus dans des zones encore épargnées.

Mais l’exode parisien à la campagne est-il bien raisonnable ? Quand on voit que la gare Montparnasse grouille de monde, et que les gens ne respectent pas les mesures de protection ou les distances de sécurité, la propagation du virus n’en est que plus importante. C’est ce que confirme le secrétaire d’état aux transports, Jean-Baptiste Djebbari ce mardi matin au micro de LCI. Ce dernier a par ailleurs annoncé un ralentissement de la cadence des trains dans les jours à venir. Les Français ne seront autorisés à prendre le train et les transports en commun qu’en cas d’obligation, principalement professionnelle. Des règles strictes ont par ailleurs été mises en place dans les trains et les gares pour éviter les contaminations.

A lire également:
Emmanuel Macron annonce un confinement strict de la population pour 15 jours 
Coronavirus : L’ensemble des stationnements gratuits, fermeture des jardins et des parcs parisiens

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités