fbpx

Saviez-vous que Victor Hugo avait découvert la sombre malédiction qui pèse encore sur la cathédrale Notre-Dame de Paris ?...

Victor Hugo et Notre-Dame de Paris - © Wikicommons
Par Andrea

Le cœur de Paris regorge d’inquiétants mystères… Et cette légende méconnue continuera de vous hanter. On vous l’assure, la cathédrale Notre-Dame de Paris est maudite et Victor Hugo nous avait averti…

Une sombre malédiction

Victor Hugo, illustre écrivain du XIXème siècle, a marqué le monde de ses œuvres. Vous en connaissez au moins une ! Le grand écrivain a laissé derrière lui de grands romans, mais aussi des présages funestes… Celui que nous allons vous révéler concerne une sombre malédiction qui pèse sur la cathédrale Notre-Dame. Ce somptueux monument gothique est un emblème de Paris, de France et du monde ! Ce trésor classé « monument historique » a pris deux siècles pour se construire et a traversé les âges… Jusqu’à ce que l’incendie du 15 avril 2019 manque de le réduire en cendres…

Notre-Dame de Paris - © Bill Perry, AdobeStock
Notre-Dame de Paris – © Bill Perry, AdobeStock

Face à ce désastre, Victor Hugo aurait dit : « ’ANÁΓKH ». Ce mot en grec ancien, dont on vous dévoilera la traduction, c’est Victor Hugo lui-même qui l’a découvert. En quête d’inspiration pour son futur roman, l’auteur déambulait au cœur de Notre-Dame… Et au détour d’une arche, sur les pierres millénaires de la cathédrale nichée sur l’île de la cité, il y avait ce mot, gravé dans la pierre. La gravure semblait déjà vétuste, et devait être aussi ancienne que Notre-Dame.  Ce mot a tant marqué Victor Hugo qu’il a ensuite immédiatement écrit les premières lignes de son fameux roman Notre-Dame de ParisMais alors, qu’est-ce qu’il signifie ?

Notre-Dame de Paris

Burning Notre Dame in Paris, generative ai - © FrankBoston, AdobeStock
Burning Notre Dame in Paris, generative ai – © FrankBoston, AdobeStock

Paris est sujette à de nombreuses malédictions, mais cette inscription lugubre est bel est bien réelle… Pourtant, quand des années après, Victor Hugo s’est mis en quête de la retrouver, elle avait disparu. Ce lugubre « Anarkia » veut dire : « Fatalité ».  Et ne vous méprenez pas, cette soudaine disparition n’est pas due à de la sorcellerie. Elle est terriblement réaliste, et c’est bien ça qui rend cette histoire vraie terrifiante, car c’est simplement le temps qui s’est chargé de faire disparaître « Anarkia ». On vous laisse avec l’explication de Victor Hugo lui-même, qui ressemble à un bien sombre présage :

Chimeras of Notre Dame - © Hugo Félix, AdobeStock
Chimeras of Notre Dame – © Hugo Félix, AdobeStock

« Depuis, l’inscription a disparu. Il ne reste plus rien aujourd’hui du mot mystérieux gravé dans la sombre tour de Notre-Dame, rien de la destinée inconnue qu’il résumait. L’homme qui a écrit ce mot sur ce mur s’est effacé, il y a plusieurs siècles, du milieu des générations, le mot s’est à son tour effacé du mur de l’église, l’église elle-même s’effacera bientôt peut-être de la terre… »

…Une chose est sûre, la fatalité pèse sur la plus belle cathédrale du monde. Notez que nous ne sommes pas les seuls à en avoir parlé, la comédie musicale Notre-Dame de Paris l’a fait il y a de cela 26 ans :

Photo à la une : Victor Hugo et Notre-Dame de Paris – © Wikicommons



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Je m'inscris

News populaire