homme-femme-bureau-équipe-paris-zigzag

Ce mardi 5 novembre 2019 à 16h47 exactement, les femmes françaises travailleront inutilement. Symboliquement elles cessent d’être rémunérées au regard des écarts de salaires entre hommes et femmes.

Eurostat, la commission européenne chargée de l’information statistique, démontre dans une de ses études qu’en France le salaire horaire brut moyen des femmes est de 15,4 % inférieur à celui des hommes. Alors qu’on s’attendait à amorcer un rééquilibrage des salaires après toutes les mises en garde de cette année, ce grand écart ne diminue que très lentement… En presque 10 ans ce chiffre a baissé de 0,2 points passant de 15,6% en 2010 à 15,4% en 2019

Le hastag #5novembre16h47 lancé par l’économiste Rebecca Amsellem a pour vocation d’interpeller l’opinion publique sur la réalité salariale : deux mois de rémunérations en moins pour les femmes en moyenne.

Aux Etats Unis s’ajoute en plus le paramètre ethnique : les femmes latino-américaines ont un salaire à 47% inférieur qu’à celui d’un homme blanc !

Une honte qui peine à disparaître…

À lire également :
Grève : Zéro métro, zéro bus, zéro RER prévus
Les trottinettes entrent au code de la route !
Pourquoi c’est la grève totale à la RATP ?

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités