C’est un scène digne d’un polar qui s’est déroulée il y a quelques jours dans le quartier de la Gare de du Nord. Alors que la police de proximité procédait à des contrôles quotidiens et en apparence anodins auprès des commerçants du 10e arrondissement de Paris, ils ont découvert un butin des plus inattendus.

Un butin rempli d’or retrouvé au sous-sol d’un magasin

Une fonderie clandestine. C’est en tout cas ce que rapportent les quelques policiers qui ont découvert une pièce cachée qui recelait de trésors au sous-sol d’une boutique. Dans la pièce, une casserole pour faire fondre des bijoux, une bouteille de gaz et des affaires en vrac. Mais pas n’importe quelles babioles, non : des bijoux en or, un saphir et une importante somme d’argent, entre autre. 

En faisant le bilan de leur perquisition, les policiers sont stupéfaits : leur butin rassemble 160 grammes d’or (soit l’équivalent d’environ 7000 euros), 13 lots de bijoux en or, des bijoux non-répertoriés, plusieurs dizaines de milliers d’euros et même un saphir. C’est une véritable caverne d’Ali-Baba qui laisse à penser qu’il s’agit d’un trafic d’envergure de vols de bijoux. D’après les informations du Figaro, cette fonderie artisanale permettait aux arracheurs de colliers et de bracelets d’écouler leur marchandise, ensuite fondue et transformée en or. Si l’enquête est en cours, une procédure pour recel de vol et blanchiment de fraude fiscale a été ouverte à l’encontre du commerçant, pris en flagrant délit.

A lire également :
Place de la Concorde : les derniers stands de forains de Marcel Campion expulsés

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités