Divine Marilyn, la fabuleuse expo photo sur Marilyn Monroe

bert-stern-divine-marilyn-expo-paris-zigzag

Elle était sans doute l’icône la plus photographiée de son temps. On ne compte plus les expositions qui rendent hommage à sa beauté et son magnétisme. Dernière en date, « Divine Marilyn » à la Galerie Joseph rassemble plus de 200 clichés des trois photographes qui ont le mieux connu l’actrice.

Marilyn, icône éternelle

Milton Greene, Bert Stern et Sam Shaw. Trois hommes qui ont, à différents moments de la vie de Marilyn Monroe, fait poser cette dernière devant leurs objectifs. Certaines images ont ancré le mythe Marilyn à tout jamais : la robe  blanche s’envolant sous l’effet de l’air d’une bouche de métro New-Yorkais dans 7 ans de réflexion , c’est Sam Shaw. C’est aussi lui qui photographie Marilyn en maillot de bain blanc, ou immortalise son amour avec le romancier Arthur Miller.

divine-marilyn-expo-paris-zigzag

Marilyn Monroe et Arthur Miller – Sam Shaw

De son côté, Milton Greene a largement contribué à faire de Marilyn une créature glamour, image la plus communément retenue par le grand public.

milton-greene-divine-marilyn-paris-zigzag

Marilyn Monroe par Milton Greene

 

Bert Stern est celui qui a pour la dernière fois photographié Marilyn peu avant sa mort en août 1962, lors d’une séance de trois jours où plus de 2700 clichés furent pris pour le magazine Vogue.

bert-stern-divine-marilyn-expo-paris-zigzag

La dernière séance – Bert Stern

La richesse de l’exposition « Divine Marilyn » tient dans sa capacité à dresser un portrait nuancé de Marilyn, des clichés les plus célèbres aux photographies intimes, parfois sans fard.

Divine Marilyn
Galerie Joseph – 116 rue de Turenne, Paris 3
Du 9 juillet au 22 septembre 2019
Tarif plein : 12 euros – Tarif étudiant : 8 euros
Ouvert tous les jours de 11h à 19h, même les jours fériés

À lire aussi :
L’expo gratuite Milton Greene : photographe des plus grandes stars
L’expo géniale sur Helena Rubinstein
5 galeries photo incontournables à Paris

Crédit photo de Une : Bert Stern