académie-francaise-paris-zigzag

Rooftop, start-up, spots, etc… Les anglicismes pullulent de plus en plus dans l’usage de la langue française. Si certains sont adeptes du franglais et n’hésitent pas à insérer quelques mots de la langue de Shakespeare dans leurs phrases, d’autres, à l’image de Frédéric Vitoux de l’Académie Française, s’indignent devant cette pratique.

Le 18 novembre dernier, dans un communiqué, l’Académie indique que les sages sont “gravement préoccupés” par le développement du franglais dans la langue française et que la loi Toubon est sans cesse bafouée.

Notamment en croissance dans les milieux du journalisme et de la communication, l’utilisation de termes anglais dans notre quotidien semble inquiéter les académiciens, dénonçant une forme de snobisme et un appauvrissement général de la langue anglaise par sa diffusion.

Le Français est-il en péril de mort ..?

À lire également :
Petite histoire de l’Académie Française  

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités