Façade de Gilbert Jeune

Les temps sont durs pour les librairies. Déjà dans une situation bancale depuis quelques temps, la mythique enseigne “Gibert Jeune“, qui vend des milliers de livres à moindre coût, pourrait fermer boutique d’ici le mois de mars 2021. Une caverne d’Ali-Baba du livre, mais surtout la plus grande librairie de Paris, vouée à disparaitre.

Installée entre les quais de Seine et Notre-Dame depuis 1886, l’entreprise familiale Gibert avait été scindée en deux, à l’ouverture de deux enseignes : Gibert Jeune et Gibert Joseph sur le trottoir d’en face. Finalement, déjà en difficulté financière, la première avait été rachetée par la seconde en 2017.

Mais l’histoire se complique pour Gibert Jeune à l’heure de la crise sanitaire. D’après les informations du Figaro, la librairie a la devanture jaune aurait été vendue à un mystérieux investisseur et serait placée en cessation d’activité au mois de mars 2021. Tandis que la direction de l’enseigne dément, et préfère parler de «réorganisation», les employés, avec une moyenne d’âge de 40 à 50 ans, craignent le pire.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités