Notre enquête détaillée sur le projet StatioNord est à retrouver dans le prochain numéro du magazine ZigZag, disponible en pré-commande !

Une transformation en profondeur : c’est ce qui attend la Gare du Nord à l’horizon 2024. Alors que Paris est déjà en train d’être pimpée pour la coupe du monde de rugby et les J.O, la plus grande gare d’Europe va être remodelée de fond en comble pour devenir l’un des plus gros chantiers de ces prochaines années à Paris. Aux commandes du projet, le constructeur Bouygues va changer la Gare du Nord en StatioNord avec une enveloppe de 600 millions d’euros. Etalés sur quatre ans, les travaux rendront la gare “plus moderne, plus spacieuse, plus lumineuse, plus connectée et plus verte“. On vous récapitule les principaux changements à venir.

Une séparation des arrivées et des départs

Afin que les flux soient plus fluides,  les voyageurs ne se croiseront plus : les départs s’effectueront au premier niveau, tandis que les arrivées se feront au rez-de-chaussée. Pour coordonner le tout, un nouveau hall et une nouvelle entrée rue du Faubourg Saint-Denis vont être créés. A la sortie, des bus 100% électriques attendront les voyageurs.

Des parcours simplifiés

Pour faire gagner du temps aux voyageurs, les cheminements des trains vers les transports en commun -métros, RER, Transiliens- seront modifiés et simplifiés. Ainsi, trois nouvelles passerelles vont être construites au-dessus des voies ferrées.

Un nouvel accès à l’Eurostar

Le constructeur travaille sur l’extension du terminal Transmanche, avec de nouvelles surfaces au premier niveau de la gare.

Une extension de la ville dans la gare

C’est un des gros objectifs des travaux : faire une place belle à tout un tas d’aménagements qui n’ont pas de rapport direct avec le train. Au programme : un centre commercial d’envergure, un salle de sport, des espaces de co-working, un restaurant, des kiosques, des espaces d’expositions… Et beaucoup d’autres surprises encore. Quant aux vélos, ils auront un immense parking dédié, avec, en prime, de nombreux services comme un atelier de réparation ou des vestiaires (on reconnaît bien ici la petite touche de la Mairie de Paris !).

Un parc urbain suspendu

Et pour terminer en beauté, plus d’un hectare de verdure sera installé sur le toit de la gare avec une piste de course, des bancs et des parcours Nature.

© StatioNord
© StatioNord
© StatioNord
© StatioNord

Notre enquête détaillée sur le projet StatioNord est à retrouver dans le prochain numéro du magazine ZigZag, disponible en pré-commande !

A lire également :
Crue de la Seine : le niveau continue de monter, plusieurs quais fermés

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités