Fermée depuis 1985, la colonne de Juillet rouvre enfin ses portes !

C’est l’un des monuments les plus emblématiques de l’est parisien : fermée au public depuis 1985, la nécropole de la colonne de Juillet, sur la place de la Bastille, a rouvert ses portes ce samedi 23 octobre 2021 après plusieurs années de rénovation.

Fermée 1985, la nécropole de la colonne de Juillet rouvre ses portes

Fermée depuis 36 ans en raison d’une détérioration de sa structure et de ses décors par des infiltrations d’eau, la colonne de Juillet a connu une campagne de rénovation de cinq ans, d’une valeur de trois millions d’euros, menée par le Centre des monuments nationaux. Un chantier colossal qui nous permet, aujourd’hui, de redécouvrir cette colonne de 50 mètres de haut, édifiée entre 1835 et 1840 pour rendre hommage aux morts de la Révolution de juillet 1830. En effet, depuis ce week-end, les passionnés d’Histoire et de patrimoine peuvent à nouveau passer les portes de sa mystérieuse crypte ! Cette dernière abrite une galerie funéraire composée des dépouilles de quelque 700 combattants des révolutions de 1830 et 1848 et est ouverte chaque week-end pour des visites guidées (samedi et dimanche de 14h30 à 16h30). Le tarif pour découvrir ce monument classé depuis 1995 est de 13 euros.

Seul bémol, on ne pourra pas monter en haut de la colonne pour y découvrir de plus près le génie de la Bastille : son escalier est tout simplement trop étroit pour accueillir des visiteurs en toute sécurité… Dommage !

Informations et réservations

À lire également : Le mystérieux éléphant disparu de la Bastille

Image de Une : Inauguration de la colonne de Juillet en juillet 1840.
Gouache, 13,8 x 21,7 cm, en provenance de la collection Hippolyte Destailleur.

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités