fbpx

Fête de la musique : un rassemblement près du canal Saint-Martin évacué par la police

Par Cyrielle

« Globalement, les consignes ont été respectées sur le territoire » a assuré, ce lundi 22 juin sur BFM, le ministre de la Culture Franck Riester à propos de la Fête de la Musique. Il a toutefois précisé qu’« un certain nombre de personnes n’ont pas respecté les consignes, nous le déplorons ».

Un DJ Set organisé près du canal Saint-Martin qui fait beaucoup parler

À Paris comme ailleurs, la Fête de la Musique s’est plutôt déroulée calmement, dans le respect des règles de distanciation physique, mais un DJ Set a fait beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux, et pour cause : l’événement organisé dans le jardin Villemin, le parc du Xe arrondissement situé à deux pas du canal Saint-Martin, a accueilli beaucoup de monde (environ un millier) et les mesures barrières n’étaient pas vraiment au rendez-vous. L’événement était autorisé par la Ville de Paris et animé par le groupe électronique 10 DJ. Les alentours du canal Saint-Martin étaient bondés, comme le montrent de nombreuses images diffusées sur les réseaux sociaux :

Rappelons que le ministre de la Culture Franck Riester avait décidé de maintenir la Fête de la musique estimant qu’il était “important de la célébrer”. La veille, samedi 20 juin, il avait cependant réclamé que les événements organisés se déroulent dans le respect des règles sanitaires et de distanciation physique, précisant que les concerts spontanés n’étaient pas autorisés et les rassemblements de plus de 10 personnes toujours interdits, sauf régime dérogatoire.

Si la police est intervenue en début de soirée afin de disperser la foule, cette « session apéro acoustique » faisait partie des rassemblements autorisés. La question de savoir si la Fête de la Musique aurait du être officiellement annulée se pose alors :  à quoi s’attendre quand on autorise la Fête de la Musique après plus de trois mois sans concerts ni rassemblements autorisés ? À du monde, beaucoup de monde.

Image de Une : Capture d’écran / Vidéo AFP