Grand Site Tour Eiffel : les travaux reportés après les J.O de 2024 ?

Le projet “OnE Site” qui vise à réaménager les abords de la Tour Eiffel, divise les Parisiens depuis qu’il a été dévoilé. Dernièrement, une polémique avait éclaté autour de l’abattage de plusieurs arbres autour de la Dame de Fer, obligeant la municipalité à faire marche arrière. Avec ce changement de programme, le calendrier des travaux sera-t-il maintenu ? 

Des retards à l’horizon pour le réaménagement autour de la Tour Eiffel 

Depuis quelques jours, le doute plane : le projet de réaménagement autour de la Tour Eiffel sera-t-il terminé dans son intégralité à l’horizon 2030 comme escompté ? Rien n’est moins sûr… 

Dans le cadre de ces travaux de piétonnisation de la zone Trocadéro-Tour Eiffel, une vingtaine d’arbres devaient être coupés autour du célèbre monument parisien. Cette décision avait soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, obligeant la Mairie de Paris à faire volte-face. Toutefois, le calendrier risque d’être perturbé par cette décision inopinée. 

Selon les informations du Parisien, la préservation de ces arbres a contraint la municipalité à renoncer à la construction d’une bagagerie et de locaux pour le personnel de la Tour Eiffel et donc de renouveler une enquête publique. Avec le retard engendré, cette partie des travaux ne devrait donc démarrer qu’après les Jeux Olympiques de 2024, d’après Fatoumata Koné, la présidente du groupe écologiste de Paris au Conseil de Paris. “Le permis de construire pour ces immeubles est annulé. Architectes et agents doivent travailler à un projet alternatif qui ne verra le jour qu’après les JO” a-t-elle fait savoir à nos confrères du Parisien

En revanche, du côté de la Ville, les choses sont claires : malgré cet imprévu, le projet Grand Site Tour Eiffel ne sera pas reporté et aucun permis de construire n’est annulé. Des “solutions alternatives” seraient recherchées par les architectes du projet pour contourner le problème des arbres, mais “aucune ne conviendrait pour l’heure”. Affaire à suivre… 

À lire également : Moustique-tigre : l’Ile-de-France en vigilance rouge
Des platanes abattus le long du périphérique : la colère des riverains et écologistes

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités