fbpx

Grève RATP : à quoi faut-il s’attendre ce vendredi 25 mars ?

ligne-métro-13
Par Romane Fraysse

Après une journée noire le 18 février dernier, les syndicats de la RATP lance un nouvel appel à la grève ce vendredi sur l’ensemble du réseau pour demander l’augmentation des salaires.

Tout le réseau est concerné

Dès ce vendredi, il faut de nouveau s’attendre à des perturbations dans les métros, RER, bus et tramways de la capitale, avec la fermeture de certaines stations. Seuls les RER C, D et E ne sont pas concernés, étant gérés par la SNCF.

Les syndicats déclarent que cette nouvelle grève s’inscrit dans la continuité de “la forte mobilisation des agents de la RATP le 18 février pour des augmentations de salaire, en l’absence de réponse satisfaisante de la direction”. Ils indiquent aussi que cette grève pourrait être illimitée : “sans inflexion majeure de l’entreprise, le 25 mars marquera le début d’une action longue et dure pour le service public”.

En effet, depuis plus d’un an, la direction de la régie et les organisations syndicales négocient les futures conditions de travail appliquées dans le cadre de la mise en concurrence dès 2025. Au centre des discussions est notamment lancée la question du temps de travail des machinistes.

Néanmoins, cette nouvelle journée de mobilisation devrait surtout perturber les bus et tramways, permettant de maintenir les transports au sein de la capitale. Selon Le Parisien, la circulation devrait être « légèrement perturbée ». On devrait en savoir plus sur les prévisions de trafic dès ce mercredi 23 mars, à 17h.

A lire également : La RATP crée sa propre ligne de vêtements !