fbpx

D'où vient la tradition du Nouvel An ? On vous raconte la petite histoire du réveillon !

Réveillon Paris © Adobe Stock
Par AxelleC

Comme des millions de personnes à travers dans le monde, vous vous apprêtez sûrement à célébrer le Nouvel An autour d’un réveillon, aussi appelé la Saint-Sylvestre… Mais savez-vous de quand date cette tradition ? On vous raconte l’histoire de cette fête populaire pour que vous puissiez briller en soirée !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une tradition millénaire

Les origines du Nouvel An sont bien plus anciennes que ce que l’on imagine, puisqu’elles datent de l’époque de Jules César ! Les Romains, alors très croyants, décident d’établir le premier jour de l’année le 1er janvier, journée consacrée à leur dieu Janus. Représenté avec deux visages, l’un tourné vers le passé et l’autre vers l’avenir, c’est le dieu des commencements et des fins, des choix, du passage et des portes… Avec Jupiter et Mars, c’est le seul à être qualifié de “Dieu le père” ! C’est donc ainsi que naît le nouvel an, en 46 avant JC.

Pièce de monnaie romaine représentant ke dieu Janus (225-214 avant JC)
Pièce de monnaie romaine représentant ke dieu Janus (225-214 avant JC)

Le réveillon du Nouvel an

Les Romains pensent aussi que plus les repas de fin d’année sont opulents, meilleure sera celle qui démarre le 1er janvier… Et qu’il faut faire le plus de bruit possible afin de chasser les mauvais esprits ! Ils organisent donc les fêtes des Saturnales, des banquets fastueux où tout est dans l’excès, et pendant lesquelles même les esclaves sont libérés de leurs maîtres le temps de la fête. L’apogée de ces festivités est la fête des Sigillaires, pendant laquelle on s’échange de petits cadeaux en terre cuite… Les ancêtres de nos étrennes en quelque sorte !

Les Saturnales par Antoine Callet (1783)
Les Saturnales par Antoine Callet (1783)

Qui est Saint-Sylvestre ?

Sylvestre Ier était évêque de Rome vers 314 et fut à l’origine de la construction de nombreux édifices religieux dans la capitale italienne. Parmi les légendes qui l’entourent, il aurait baptisé Constantin Ier, ressuscité un taureau, et même dompté un dragon… Canonisé par l’église, il est célébré le 31 décembre : chez les Chrétiens, le réveillon du Nouvel an a donc tout simplement pris son nom ! Quant à la coutume de s’embrasser sous le gui à minuit, elle nous vient des Gaulois : il la considéraient en effet comme une plante sacrée. Alors appelée “rameau d’or”, seuls les druides avaient le droit de le cueillir… Et de préférence le 6ème jour du cycle lunaire, c’est très précis ! Ce serait un excellent remède contre les poisons et pour favoriser la fécondité. Voilà pourquoi on prédit aux amoureux qui s’embrassent sous une branche de gui bonheur et descendance !

Baptême de Constantin Ier par Sylvestre, fresque de la Basilique des Quatre-Saints-Couronnés, XIIIe siècle
Baptême de Constantin Ier par Sylvestre, fresque de la Basilique des Quatre-Saints-Couronnés, XIIIe siècle

inscription

Crédit photo de une : Réveillon Paris © Adobe Stock

A lire également : Découvrez nos meilleures idées de soirées pour fêter le Nouvel An 2023-2024 à Paris !

A. C.