Hopare expose des sculptures de visages déstructurés en plein air à Paris

Même si les musées sont fermés, certains artistes se mobilisent pour déconfiner la culture. Tout comme Philippe Geluck qui a peuplé les Champs-Elysées de vingt sculptures monumentales en bronze du célèbre « Chat », le street-artiste Hopare a décidé d’exposer ses oeuvres dans la rue. Face à la colonnade du Louvre, il a installé cinq visages déstructurés visibles jusqu’au 30 mai 2021. C’est la sortie culturelle idéale à faire en ce moment à Paris !

L’art urbain et le Louvre se rencontrent

En plein air et gratuite, l’exposition de sculptures proposée par Alexandre Hopare Monteiro a tout bon en ces temps confinés. L’artiste a investi un square, face au Louvre et tout près de la charmante église Saint-Germain l’Auxerrois, en y installant quatre visages “taille réelle” et un visage géant de plus de 3 mètres de haut. Cette exposition fait partie de son projet artistique de “dissociation du visage d’avec son enveloppe” sur lequel il travaille depuis 2018. Au fil des oeuvres, les visages se décomposent, jusqu’à faire disparaître complètement le côté figuratif, entre bronze et métal. Comme si les sculptures étaient vivantes, elles changent d’aspect au gré des rayons du soleil.

Cette exposition, qui répond à une demande de la Mairie de Paris Centre, est d’autant plus intéressante par son emplacement. En étant ainsi positionnés devant les colonnades du Louvre, les visages déstructurés d’Hopare proposent un mariage entre l’art urbain et l’art classique. Renversant !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Inès Ghedbane (@ines_gdb)


Infos pratiques :
du 23 mars au 30 mai 2021
2, place du Louvre – Paris 01

@hopare1

A lire également :
Vélo à Paris : la pérennisation des coronapistes commencera dès cet été

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités