fbpx

Les immeubles parisiens ne pourront plus dépasser les 37 mètres de hauteur

la-defense-paris-zigzag
Par Romane Fraysse

Ce lundi 5 juin 2023, un nouveau plan d’urbanisme a été voté par le Conseil de Paris visant à limiter la hauteur des nouveaux immeubles construits dans la capitale.

Une hauteur adaptée aux nouveaux enjeux écologiques

C’est une décision majeure qui a été adoptée, ce lundi 5 juin 2023. Un nouveau plan local d’urbanisme, lancé par Anne Hidalgo, limite la hauteur des immeubles parisiens afin d’adapter la capitale aux changements climatiques. En effet, en étant trop élevés, ils peuvent difficilement suivre une architecture bioclimatique, et consomment bien plus d’énergie. Ce projet ne concerne pas tellement les bâtiments intramuros, puisque la limite est déjà située à 31 m. En revanche, si les constructions pouvaient atteindre jusqu’à 180 m en périphérie de la ville, elles ne pourront désormais plus dépasser les 37 m. Les projets de grandes tours fleurissaient pourtant autour de Paris durant ces dernières années. Cela signerait-il la fin du rêve des cités aux interminables buildings pour laisser place à un urbanisme plus à l’écoute de son environnement ?

Une lutte contre les prix excessifs des loyers parisiens

Un autre argument défendu par ce plan local d’urbanisme, c’est la lutte contre les loyers excessifs et la surdensité dans la ville. Toutefois, le texte ne limite pas les surélévations, et autorise même d’en construire dans les rues dont la largeur est supérieure à 12 m. Toutefois, le bâtiment surélevé ne doit toujours pas dépasser 37 m, et ne pourra s’agrandir que pour un seul logement. Accepter la surélévation tout en interdisant les immeubles trop hauts, c’est le compromis adopté par le Conseil de Paris.

À lire également : Paris se pare de nouvelles fontaines et de brumisateurs pour l’été



Visite Guidée

Paris au temps de Lutèce

Je m'inscris

News populaire